Une occasion en or pour Custio Clayton

Le Canadien Custio Clayton sera la tête d'affiche du... (Photo David Boily, La Presse)

Agrandir

Le Canadien Custio Clayton sera la tête d'affiche du gala de boxe présenté par le Groupe Yvon Michel, ce soir, au Casino de Montréal.

Photo David Boily, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Pour la première fois de sa jeune carrière professionnelle, Custio Clayton sera la tête d'affiche de la finale d'un gala de boxe, ce soir, au Casino de Montréal. Il entend bien saisir cette chance qu'on lui offre pour démontrer une fois de plus qu'il a sa place à ce niveau, mais aussi pour se faire un nom auprès du public québécois.

Clayton (5-0, 4 K.-O.), 28 ans, affrontera pour l'occasion le Français Stanislas Salmon (25-3-2, 10 K.-O.), âgé de 31 ans et champion de France chez les mi-moyens de 2009 à 2012. Il s'agira du combat principal du premier volet de la nouvelle série du Groupe Yvon Michel (GYM) présentée au Casino.

Les deux hommes ont d'ailleurs respecté la limite lors de la pesée officielle, hier midi. Clayton a enregistré un poids de 149,9 lb, tandis que Salmon a fait osciller le pèse-personne à 150 lb.

«Ça a une grande signification pour moi d'avoir l'occasion d'être la tête d'affiche. Je suis prêt à donner un grand spectacle, en espérant qu'il y aura plusieurs autres occasions», a déclaré Clayton, natif de Dartmouth, en Nouvelle-Écosse, mais désormais établi à Montréal.

Après avoir remporté son premier combat professionnel par décision unanime, Clayton a passé le knock-out à ses quatre adversaires suivants. Et chaque fois, c'était en deux rounds ou moins. Sa dernière victime: le Mexicain Ivan Pereyra, qu'il a terrassé le 28 novembre 2015 au Centre Vidéotron de Québec.

Des boxeurs ont pu être propulsés vers la gloire après avoir combattu lors des premiers galas de GYM au Casino, de 2004 à 2010. On peut penser à Lucian Bute ou David Lemieux, notamment. Clayton espère bien être le prochain.

«Chaque fois que je monte dans le ring, c'est pour me construire une base de partisans, explique-t-il. J'essaie de me mettre en valeur plus souvent. J'espère donc que ce combat permettra de me faire connaître davantage et me donnera plus de visibilité.»

Promis à un bel avenir

Si le nom de Clayton est encore quelque peu méconnu des amateurs du noble art au Québec, ceux qui suivent les activités de la boxe amateur sont bien au fait de ses exploits.

En plus d'avoir été champion canadien à six reprises, il a représenté le pays aux Jeux olympiques de Londres en 2012. Il s'en est alors fallu de peu qu'il ne remporte une médaille, mais il s'est plutôt incliné de justesse devant le futur médaillé d'argent, l'Anglais Fred Evans.

Deux ans plus tard, en novembre 2014, Clayton a choisi de faire le saut chez les pros en signant un contrat de trois ans avec GYM. Le promoteur mise beaucoup sur ce poulain, et advenant une victoire ce soir, celui-ci pourrait gravir les échelons de la boxe rapidement. Clayton tient toutefois à demeurer prudent.

«On en parle, mais en ce moment, on y va une étape à la fois, affirme-t-il. On veut d'abord enlever [ce combat contre Salmon] du chemin et on s'occupera du reste par la suite. Nous avons un bon plan devant nous.»

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer