Stevenson vise un combat d'unification contre Kovalev

Adonis Stevenson a vaincu Tommy Karpency, vendredi.... (Photo Peter Power, PC)

Agrandir

Adonis Stevenson a vaincu Tommy Karpency, vendredi.

Photo Peter Power, PC

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Neil Davidson
La Presse Canadienne
TORONTO

Tommy Karpency écarté de son chemin, le champion des mi-lourds du WBC, Adonis Stevenson, va maintenant s'accorder un peu de répit.

Le boxeur montréalais a quand même dans sa mire un combat d'unification contre le monarque WBA-IBF-WBO, Sergey (Krusher) Kovalev (28-0-1).

«Je pense que le gagnant de ce combat va devenir l'une des deux ou trois plus grandes vedettes de la boxe, a dit Yvon Michel, promoteur de Stevenson. Il faut que ce combat-là ait lieu.»

Michel prévoit faire remonter Stevenson (27-1-0) dans le ring en décembre.

«Nous espérons qu'après décembre ce sera le bon moment (pour affronter Kovalev)», a-t-il ajouté.

Stevenson aura 38 ans le 22 septembre, tandis que Kovalev, un Russe qui vit en sol américain, est âgé de 32 ans.

Yuniesky Gonzalez (16-1) pourrait être l'adversaire du Québécois en décembre, après son revers de juillet contre le Lavallois Jean Pascal, à Las Vegas.

Pascal (30-3-1) a prévalu 96-94 sur les cartes des trois juges, une décision accueillie par des huées de la foule et par la colère de Gonzalez, dans son coin.

Pascal s'est incliné devant Kovalev en mars, à Montréal.

Interrogé quant à savoir s'il serait capable de mettre le Russe K.-O., Stevenson a souri.

«Pourquoi pas? ... Il n'est pas indestructible, a-t-il dit. Je suis "Superman".»

Les pugilistes ont été prudents lors du premier round vendredi, bien que Stevenson ait logé de bonnes frappes tardives.

Au deuxième round Karpency a fait mouche avec une droite au visage, mais la puissance de son rival a vite fait tourner le vent.

Stevenson a ébranlé Karpency (25-5-1) avec une gauche au menton en fin de deuxième round, mais ce dernier a été sauvé par la cloche.

Le Montréalais n'a pas tardé à multiplier les coups au troisième round. Karpency a réussi à se relever, mais l'arbitre Hector Afu en avait vu assez, déclarant la fin de l'affrontement après 21 secondes. Stevenson défendait alors sa ceinture avec succès pour une sixième fois.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer