David Lemieux se battra contre Gennady Golovkin le 17 octobre

David Lemieux... (Charles Laberge, collaboration spéciale archives La Presse)

Agrandir

David Lemieux

Charles Laberge, collaboration spéciale archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Guillaume Lepage
La Presse Canadienne

Un des combats les plus attendus des amateurs de boxe aura finalement lieu, et il impliquera un Québécois en pleine ascension.

David Lemieux fera face au plus grand défi de sa carrière, le 17 octobre prochain, lorsqu'il croisera le fer avec le puissant Kazakh, Gennady Golovkin, dans un combat d'unification de trois titres des poids moyens, au Madison Square Garden de New York.

«David, c'est une force de la nature, a déclaré son promoteur chez Eye of the Tiger Management, Camille Estephan. On veut vraiment démontrer qu'il fait partie de l'élite et ce combat nous offre cette opportunité-là. On ne réalise pas à quel point un gars d'ici va faire sa marque sur le monde entier.

«Avec une victoire, on va faire l'histoire. Et nous sommes optimistes.»

Golovkin (33-0, 30 K-.O.) détient la ceinture WBA et le titre par intérim WBC, tandis que Lemieux (34-2, 31 K.-O.) est le champion des poids moyens de l'IBF.

Les discussions entre les deux clans se sont entamées il y a quelques semaines, et l'entente a été conclue samedi.

Il s'agira d'une occasion de briller pour le Québécois puisque le combat sera présenté à la télé à la carte sur HBO. L'idylle entre le grand réseau américain et Lemieux a commencé en décembre lorsque ce dernier a livré un combat spectaculaire face à Gabriel Rosado, aux heures de grande écoute.

L'association entre les deux parties passera désormais à un niveau qui n'a pas souvent été atteint par les boxeurs de la province.

«Le "pay-per-view", c'est le plus haut niveau qu'on peut atteindre, a expliqué Estephan. La visibilité que ça offrira à David va vraiment l'amener à un niveau complètement différent.»

Du pain sur la planche

Estephan est conscient de l'ampleur de la tâche qui attend son protégé. Le Kazakh fait partie des pugilistes les plus dominants au monde et il totalise 20 victoires par K.-O. au cours des sept dernières années.

Lemieux n'est cependant pas en reste. Il a remporté ses neuf derniers combats, dont celui face à Hassan N'Dam qui lui a procuré le titre des poids moyens de l'IBF, au mois de juin.

«Ce sera un combat qui sera très, très difficile pour Golovkin et pour Lemieux, a analysé Estephan. Il faut leur rendre crédit de vouloir s'affronter. Ce sont deux gars qui frappent tellement fort. D'habitude ils s'évitent, mais pas dans notre cas.»

Le gagnant du combat aura fort probablement la chance d'affronter le vainqueur du duel entre le champion WBC Miguel Cotto et Saul «Canelo» Alvarez, qui devrait avoir lieu en novembre.

Lemieux amorcera son entraînement dans les prochains jours, dès le retour de son entraîneur Marc Ramsay, qui est présentement à Las Vegas pour le combat de Jean Pascal.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer