Khan domine Algieri et défie Mayweather

Le Britannique Amir Khan a dominé de bout... (Photo Andrew Couldridge Livepic, Reuters)

Agrandir

Le Britannique Amir Khan a dominé de bout en bout le combat qui lui a permis de signer sa 31e victoire, dont 19 avant la limite, pour trois défaites.

Photo Andrew Couldridge Livepic, Reuters

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Agence France-Presse
NEW YORK

Le Britannique Amir Khan a battu aux points l'Américain Chris Algieri vendredi à New York où il a espéré une nouvelle fois affronter la terreur des welters Floyd Mayweather qui doit disputer un dernier combat avant de prendre sa retraite.

Khan, ancien champion WBA des légers, a été donné vainqueur à l'unanimité des trois juges-arbitres (117-111, 117-111, 115-113) de ce combat sans titre en jeu, la deuxième de sa carrière aux États-Unis.

Le Britannique de 28 ans a dominé de bout en bout le combat qui lui a permis de signer sa 31e victoire, dont 19 avant la limite, pour trois défaites.

Algieri, surclassé techniquement par son adversaire, a concédé la deuxième défaite de sa carrière en 22 combats.

Sa précédente défaite, l'Américain l'avait enregistrée face au Philippin Manny Pacquiao, ancien champion WBO des welters battu par Mayweather le 2 mai à Las Vegas lors d'un «combat du siècle» qui n'avait pas tenu ses promesses.

À l'issue du combat, Khan, vice-champion olympique 2004, a estimé qu'il avait «fait quelques erreurs» face à Algieri.

«Je ne m'attendais pas à ce que mon adversaire avance autant, j'ai dû changer de stratégie et cela a bien marché», a-t-il insisté.

«Maintenant, l'adversaire que je veux, c'est Mayweather», a conclu le boxeur de Bradford.

Mayweather, sportif le mieux payé de la planète et champion WBC, WBA et WBO des welters, doit prendre sa retraite à l'automne 2015 à l'issue d'un dernier combat contre un adversaire encore à définir.

L'Américain de 38 ans, surnommé «Money» et toujours invaincu en 48 combats, avait laissé entendre que cet ultime combat n'aurait aucun de ses titres mondiaux pour enjeux.

De son côté, Khan est monté chez les welters en 2013 et a gagné vendredi son quatrième combat dans la catégorie.

L'étoile de Khan avait pâli après deux défaites consécutives contre les Américains Lamont Peterson et Danny Garcia chez les super-légers, et des déboires en dehors des rings.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer