David Lemieux se battra en championnat du monde

David Lemieux affrontera le Français d'origine camerounaise Hassan N'Dam... (Photo André Pichette, archives La Presse)

Agrandir

David Lemieux affrontera le Français d'origine camerounaise Hassan N'Dam N'Jikam pour l'obtention de la ceinture des poids moyens de l'IBF.

Photo André Pichette, archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

L'ascension fulgurante de David Lemieux se poursuit. Après sa victoire contre Gabriel Rosado le 6 décembre dernier à New York, voilà que le boxeur québécois se battra dans un combat de championnat du monde pour la première fois de sa carrière.

Eye of the Tiger Management (EOTTM) et Golden Boy Promotions ont annoncé en fin d'après-midi lundi que le Montréalais de 26 ans avait envoyé une lettre à l'International Boxing Federation (IBF) dans laquelle il acceptait d'affronter le Français d'origine camerounaise Hassan N'Dam N'Jikam (31-1, 18 K.-O.) pour l'obtention de la ceinture des poids moyens.

«Il n'y a aucune surprise à mes yeux. J'ai toujours su que ce jour viendrait. Je veux dominer ce sport», a lancé le pugiliste en entrevue avec La Presse.

Cette occasion couronne en quelque sorte la spectaculaire remontée entreprise par Lemieux (33-2, 21 K.-O.) au cours des dernières années. Rappelons qu'en 2011, il avait vécu un douloureux passage à vide après avoir encaissé deux défaites consécutives contre Marco Antonio Rubio et Joachim Alcine. Depuis, il a remporté chacun de ses huit affrontements.

«Le trajet n'a pas été un tapis rouge. Il y a eu quelques obstacles, mais j'ai gardé la tête haute et j'ai travaillé très fort pour me rendre où je suis», s'est réjoui Lemieux.

«Le plus gros test de ma carrière»

N'Jikam, âgé de 30 ans, est devenu l'aspirant numéro 1 au titre lors de sa victoire contre l'Américain Curtis Stevens, le 1er octobre. La ceinture était détenue par Jermain Taylor jusqu'à ce qu'il en soit dépouillé après que de multiples accusations ont été portées contre lui.

Lemieux était pour sa part le cinquième aspirant en lice. Les autres pugilistes classés devant lui se sont cependant désistés tour à tour.

«N'Jikam est un gars de qualité, a observé le boxeur. Ce sera le plus gros test de ma carrière. Les gens savent que ce ne sera pas un combat gagné d'avance.»

On ignore pour le moment à quelle date et à quel endroit le combat aura lieu. Le président d'Eye of the Tiger Management, Camille Estephan, a cependant fait savoir que l'objectif était d'organiser le tout au Centre Bell quelque part au mois de mai.

Il a aussi précisé que la dispute entre son groupe et le Groupe Yvon Michel ne mettra pas en péril la tenue de l'événement. GYM soutient que le clan Lemieux a brisé le contrat qui unissait les deux parties pour se joindre à Golden Boy.

«J'ai discuté avec nos avocats et ils nous disent de ne pas nous inquiéter. Il n'y a eu aucun accord verbal et l'accord écrit était échu depuis 2013», a indiqué Estephan.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer