L'UFC met à l'amende Jon Jones pour son test positif à la cocaïne

Jon Jones... (Photo AP/Las Vegas Sun)

Agrandir

Jon Jones

Photo AP/Las Vegas Sun

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
LAS VEGAS

Le champion des mi-lourds de l'UFC Jon Jones a écopé une amende de 25 000 $ US imposée par l'entreprise d'arts martiaux mixtes pour avoir violé son code de conduite en échouant un test antidopage.

L'UFC a annoncé sa décision samedi.

Jones a testé positif au métabolite principal de la cocaïne un mois avant son combat contre Daniel Cormier le 3 janvier. Il a quand même pu se battre puisque la cocaïne n'est pas une substance interdite selon les règles de l'Agence mondiale antidopage lorsqu'elle est consommée entre des compétitions.

Selon sa mère, Jones a passé une nuit dans un centre de désintoxication après l'annonce de son test positif.

Le code de l'athlète de l'UFC permet à l'organisation de mettre à l'amende tout combattant ayant eu un comportement néfaste à l'UFC.

L'UFC a déclaré que le montant sera remis à un programme de prévention à la consommation.

Jones a défendu son titre avec succès à huit reprises.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer