Le retour de Lucian Bute reporté

Lucian Bute s'est blessé au dos lors de... (Photo Catherine Lefebvre, archives La Presse)

Agrandir

Lucian Bute s'est blessé au dos lors de son entraînement aux Philippines.

Photo Catherine Lefebvre, archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Il faudra patienter un peu plus que prévu pour assister au retour de Lucian Bute dans le ring. Le boxeur de 34 ans a dû se retirer de son combat contre Roberto Bolonti (35-3, 24 K.-O), qui devait être présenté le 6 décembre au Centre Bell, à cause d'une blessure au dos survenue lors de son entraînement aux Philippines.

En raison du décalage horaire avec l'Asie et de l'éloignement de l'équipe médicale, les premiers renseignements sont fragmentaires dans le camp d'InterBox. Deux choses sont cependant certaines: Bute (31-2-0, 24 K.-O.) s'est blessé lors d'une séance de sparring et devra se soumettre à un repos complet au cours des deux prochaines semaines.

«Il avait l'air d'un gars déçu, il m'a dit (au téléphone): Je ne suis pas capable de m'entraîner, j'ai mal au dos, je ne peux pas lever un bras, ça me fait mal, a révélé le président d'InterBox, Jean Bédard, en conférence de presse. Il a senti une douleur durant la septième ou huitième ronde de sparring, mais il a quand même continué les 12 rounds. Le lendemain, la douleur est devenue intense et le docteur du groupe de Manny Pacquaio lui a conseillé d'arrêter pendent deux semaines.»

Dès son retour au Québec, Bute subira des tests afin de déterminer la nature et la gravité de la blessure. Selon Bédard - qui a parlé d'une inflammation -, l'ancien champion du monde IBF des super-moyens n'avait jamais ressenti de douleurs au dos auparavant. Il n'empêche que les conséquences sportives sont importantes pour celui qui devait se remettre dans le bon sens de la marche après sa défaite contre Jean Pascal, au mois de janvier.

En cas de victoire convaincante contre Bolonti, un duel à 170 livres contre l'ancien détenteur du titre unifié des super-moyens Mikkel Kessler (46-3-0, 35 K.-O.) était envisagée.

«On devait rencontrer son promoteur après le 6 décembre pour mettre sur pied ce combat-là au printemps. Avec cette blessure, je ne sais pas ce que l'on va faire, a déploré Bédard. (...) C'est décevant car il y a beaucoup de belles choses sur lesquelles nous étions en train de travailler.»

Bédard espérait s'entretenir avec Freddie Roach, l'entraîneur de Bute, au cours des prochaines heures. Mardi après-midi, il ne savait pas si le boxeur allait revenir plus tôt que prévu à Montréal ou s'il allait attendre le combat de Pacquaio contre Chris Algieri, présenté ce week-end à Macao. Entre un combat contre Bolonti en 2015 ou un plus gros événement contre Kessler, Bédard ne connaissait pas non plus la préférence du clan Bute.

Des ajouts à prévoir

Conséquence du retrait de Bute, Jean Pascal (29-2-1, 17 K.-O.) se battra contre Donovan George (26-4-2, 22 K.-O.) en finale du gala. D'ici quelques jours, d'autres combats se grefferont aussi à la carte du 6 décembre. Schiller Hyppolite, dont le combat prévu vendredi prochain a été annulé, fait partie de la réflexion.

«C'est un gars que l'on aimerait ajouter, a consenti Bédard. Il y a des discussions que l'on a actuellement et (Francy) Ntetu est un nom qui a été mentionné (pour l'affronter). On a aussi demandé à Top Rank de nous amener Mikaël Zewski qui devait se battre le 13 décembre à Las Vegas. Cela risque de fonctionner.»

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer