Bute-Bolonti: c'est confirmé

Lucian Bute et Roberto Bolonti (sur l'écran)... (PHOTO IVANOH DEMERS, LA PRESSE)

Agrandir

Lucian Bute et Roberto Bolonti (sur l'écran)

PHOTO IVANOH DEMERS, LA PRESSE

C'est désormais officiel: Lucian Bute affrontera l'Argentin Roberto Bolonti, le 6 décembre, au Centre Bell, près d'un an après avoir livré son dernier combat. Le promoteur et président d'InterBox, Jean Bédard, a confirmé la nouvelle en conférence de presse, hier matin.

Bute (31-2, 24 K.-O.), 34 ans, quittera d'ailleurs le Québec aujourd'hui pour aller passer quelques jours à Los Angeles afin de bien se préparer au gymnase de son nouvel entraîneur, Freddie Roach. Il mettra ensuite le cap sur les Philippines, pour y amorcer son camp d'entraînement en compagnie du champion du monde, Manny Pacquiao. Bute sera de retour au pays dans la semaine précédant le combat.

«C'est un nouveau début pour Lucian Bute, avec une nouvelle équipe. Vous allez voir un nouveau Lucian qui sera sur le ring le 6 décembre», a promis le boxeur roumain.

Après avoir dressé une courte liste d'adversaires potentiels, Bute et son équipe ont convenu que Bolonti représentait le meilleur candidat disponible.

«Il n'a peut-être pas boxé avec de grands noms, mais il a beaucoup d'expérience, a noté Bute. Il aura 2 mois pour se préparer et il sera prêt. [...] C'est un gars agressif, mais j'aime ce genre d'adversaire et je m'adapte assez rapidement. Je serai aussi en pleine forme de mon côté. Ce sera un bon spectacle.»

Bute préféré à Fonfara

Bolonti (35-3, 24 K.-O.), âgé de 35 ans, en sera seulement à son 3e combat hors de son Argentine natale. Et il a été défait chaque fois qu'il s'est battu ailleurs que chez lui, dont à sa dernière sortie, contre l'Allemand Juergen Braehmer. Qu'est-ce qui lui fait croire que la 3e fois sera la bonne?

«Les deux fois que nous sommes allés à l'extérieur, nous avions 30 jours ou moins pour nous préparer. Pour moi, la préparation physique est vraiment importante. Ça ne m'avait pas donné le temps nécessaire pour pouvoir bien me préparer. Mais cette fois, je serai vraiment prêt. J'ai déjà commencé mon camp d'entraînement», a-t-il expliqué sur l'internet, par la voix d'un interprète.

Bolonti était pressenti pour se mesurer à Andrzej Fonfara, le 1er novembre, à l'occasion d'un combat qui aurait été diffusé sur les ondes de Showtime. Or, il a opté pour un duel contre Bute, qui ne sera vraisemblablement pas retransmis à l'antenne d'un réseau de télévision américain majeur.

«Pour moi, Lucian Bute représente le plus gros défi, bien plus que Fonfara. Lucian a été champion du monde. Fonfara est un bon boxeur, mais il n'a jamais été champion. Je voulais vraiment affronter le plus grand défi», a souligné Bolonti.

Pascal en sous-carte?

Les autres combats au menu de cette soirée de boxe vont être annoncés à une date ultérieure. Mais déjà, Jean Bédard a fait savoir qu'il y avait «de bonnes chances» que Jean Pascal soit l'un des boxeurs à l'oeuvre en sous-carte.

«On est en discussions sérieuses en ce moment. Malheureusement pour lui, il a été incapable de s'entendre pour un combat d'ici la fin de 2014 avec Adonis Stevenson. C'est sûr que pour lui, sachant que Lucian veut une revanche, ce serait peut-être quelque chose de naturel. S'il n'est pas trop gourmand, on va le mettre sur notre carte.

«C'est sûr que si on peut ajouter à la valeur de l'événement en mettant un gars de la qualité de Jean Pascal, on va le faire, a enchaîné Bédard. Mais je ne pense pas que c'est quelque chose dont on a besoin à tout prix. On a d'autres idées qu'on avait déjà commencé à élaborer pour supporter le combat principal, mais en soi, le retour de Lucian avec Freddie Roach, c'est un événement.»




Rondelle Libre >

123302:liste;4317250:box; 300_billet-brunet.tpl:file;
la boite:1600166:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer