Bute-Pascal: analyse et prédictions

Pour le traditionnel face-à-face après la pesée officielle,... (Photo André Pichette, La Presse)

Agrandir

Pour le traditionnel face-à-face après la pesée officielle, Jean Pascal (à gauche) a recouvert sa bouche de ruban adhésif, probablement une référence à de vieilles déclarations de Lucian Bute selon lesquelles il allait «fermer sa gueule» à Pascal.

Photo André Pichette, La Presse

En 10 points, voici les forces et les faiblesses de Lucian Bute et de Jean Pascal. Lequel a l'avantage? Notre journaliste Gabriel Béland se mouille.

Vitesse: Pascal

Jean Pascal a un léger avantage côté vitesse. Un peu comme un fauve qui bondit, il entame souvent ses combinaisons par une impulsion qui fait défaut à Bute. S'il n'est pas blessé, il boxe par rafales avec une vitesse respectable.

Puissance: Bute

Encore une fois, l'avantage ici est mince, mais va à Lucian Bute. Pascal termine ses adversaires par accumulation. Bute, lui, a la capacité de mettre fin au combat sur un seul coup de poing, comme son célèbre coup au foie de Librado Andrade nous le rappelle.

Endurance: Bute

Lucian Bute a un avantage certain à cet égard. Il termine toujours ses combats en force. Il semble aussi frais au 12e round qu'au 1er. Pascal a, quant à lui, tendance à s'effacer en fin de combat. Mais le combat se rendra-t-il aussi loin?

Défense: Pascal

Pascal n'est pas réputé pour son jeu défensif, mais il est pourtant excellent. La plupart du temps, le boxeur se blottit le menton dans l'épaule en lançant des coups. Son style parfois brouillon le transforme en une cible mouvante difficile à atteindre. Pascal roule aussi mieux sous les coups que Bute, qui se promène la main avant basse et le menton bien visible.

Menton: Pascal

Vais-je défendre ici le menton de Lucian Bute? Un peu. Disons qu'il n'a pas le menton de verre qu'on lui prête. Oui, il a mal paru contre Carl Froch et lors de son premier combat contre Librado Andrade. Mais ses ennuis sont plus le résultat d'une défense poreuse que d'un mauvais menton. Cela étant dit, Pascal a ici l'avantage. Il aime rappeler qu'il n'a jamais été au tapis. Son menton a été testé et il a mieux répondu que celui de Bute.

Intelligence du ring: Pascal

C'est peut-être dans l'intelligence du ring que Jean Pascal surpasse le plus Lucian Bute. Pascal sait pousser, accrocher, intimider mieux que son adversaire. Bute, lui, a montré contre Froch qu'il avait du mal à réagir lorsqu'il est ébranlé. Cette intelligence du ring est-elle innée ou acquise? Surtout, Bute a-t-il pu l'apprendre à 33 ans?

Déplacements: Pascal

Jean Pascal est habitué d'affronter des gauchers. Il va chercher à couper le ring et à tourner autour de Bute dans le sens horaire: ça va lui permettre de s'éloigner de sa gauche et de se placer pour envoyer la droite. Il va probablement y parvenir grâce à son ascendant physique et à ses mouvements rapides.

Expérience: Pascal

Lucian Bute a été champion du monde pendant cinq ans. Il s'agit de tout un exploit. Mais il n'a pas affronté des adversaires du calibre de ceux auxquels Jean Pascal s'est frotté. Librado Andrade n'est pas Bernard Hopkins. Edison Miranda n'est pas Chad Dawson. Sur le plan de l'expérience, l'avantage va à Jean Pascal.

Lancée: Pascal

Les deux boxeurs sont loin d'être sur une lancée. Lucian Bute a rebondi de sa défaite en Angleterre avec une victoire très peu convaincante contre Denis Grachev. Puis il s'est blessé à la main gauche. Il ne s'est pas battu en 14 mois. Jean Pascal, lui, a perdu contre Hopkins. Il est revenu dans une victoire terne contre Aleksy Kuziemski. Puis il a paru un peu mieux contre George Blades en septembre dernier. Les deux n'ont pas de quoi pavoiser, mais Pascal a un léger avantage.

Coin: Bute

Dur de trancher entre les entraîneurs de Lucian Bute et de Jean Pascal. Stéphan Larouche et Marc Ramsay sont tous deux excellents et accompagnent leur boxeur depuis des années. Mais Stéphan Larouche a une meilleure expérience des grands rendez-vous, acquise notamment auprès d'Éric Lucas. Bute est aussi un peu plus prompt à s'ajuster aux consignes de son coin que Pascal. Un élément qui pourrait le favoriser si le combat devenait une partie d'échecs.

MA PRÉDICTION: Jean Pascal par décision

L'issue de ce combat est bien embêtante à prédire. Mais une analyse froide me pousse à favoriser un Jean Pascal en santé. Blessé à une épaule, il ne battra pas Lucian Bute. Mais ses épaules tiennent, répète Pascal. Dans ces conditions, avec ses deux mains, Pascal devrait être en mesure de contrôler les premiers rounds et de surfer jusqu'à une victoire par décision. Peut-il arrêter Lucian Bute? Certainement. Mais, faut-il le rappeler, Jean Pascal n'a pas la puissance de Carl Froch. Je ne m'attends pas à un massacre, loin de là. Et une victoire de Lucian Bute par décision ne me surprendrait pas outre mesure. Ce qui est certain, c'est qu'aucun des deux ne peut se permettre une défaite humiliante.

Les prédictions

La Presse a demandé à quelques personnalités du monde de la boxe ou connaisseurs notoires de se prononcer sur le combat de ce soir. Voici leurs prédictions.

Éric Lucas - ancien champion du monde de boxe

LUCIAN BUTE

«Je pense que le report du combat va favoriser Lucian. Il a eu plus de temps pour se remettre de sa défaite contre Froch. Il a eu plus de temps pour guérir sa main. Je pense qu'il a une boxe de beaucoup supérieure à celle de Jean Pascal. Mais en même temps, ça reste un combat ultraserré entre deux boxeurs de calibre mondial. Je ne mettrais pas ma maison là-dessus. Mais si je devais mettre 100$, je les mettrais sur Lucian.»

Régis Lévesque - coloré promoteur

PASCAL par décision

«Pascal est plus fort physiquement et il frappe plus fort. La plupart des gars qui connaissent la boxe et qui viennent me voir au restaurant [NDLR: le Deli Beaubien, où M. Lévesque passe beaucoup de temps], ils penchent pour Pascal. Je pense que Pascal va gagner par décision. Mais ça se pourrait aussi par knock-out, s'il pogne Bute d'aplomb en partant.»

Jean-Paul Chartrand - commentateur à RDS

LUCIAN BUTE

«Lucian Bute a de bonnes chances de l'emporter s'il mène un combat intelligent. Il doit se tenir loin des câbles. Il doit se fier à sa boxe. Est-il remis de la défaite contre Froch? On verra. Ce qui est certain, c'est que Pascal va monter sur le ring avec beaucoup de pression sur les épaules. Parce que c'est lui qui demande ce combat depuis des années et qui s'acharne à livrer une guerre de mots. Bute devra rester calme, suivre son plan de match et il aura de bonnes chances.»

Daniel Cloutier - journaliste de boxe et collaborateur au site pound4pound.com

PASCAL par décision

«Je pense que Jean Pascal va l'emporter. Il devra faire du dommage dans les six premiers rounds, mais je pense qu'il va réussir. Il va prendre le large au début du combat et va résister à une remontée de Bute pour gagner une décision serrée.»

Stéphane Ouellet

«Je ne m'avance pas parce qu'il y a tellement de possibilités. C'est vraiment 50-50. Je ne veux pas aller au-delà de ça. Le grand gagnant de tout ça, c'est la boxe. Je regarde les forces et faiblesses de chacun, je me dis que ça peut aller d'un bord comme de l'autre, tout dépend de l'état d'esprit de chacun le soir du combat. Il peut arriver bien des affaires.»

Pascal choisi par 21 experts sur 22

Jean Pascal est largement favori par les connaisseurs de boxe américains. Le magazine américain The Ring a demandé à 22 spécialistes de se prononcer sur le combat: 21 prédisent une victoire de Pascal. De ce nombre, 8 croient que Bute va s'incliner avant la fin du combat, soit par K.-O. ou K.-O. technique. Pour justifier leur décision, les pronostiqueurs rappellent la dure défaite subie par Lucian Bute contre Carl Froch, ainsi que son combat retour peu convaincant contre Denis Grachev. Ils rappellent aussi que le Québécois d'origine roumaine ne s'est pas battu en 14 mois.

Pascal favori des parieurs

Jean Pascal est aussi le favori des maisons de paris. Les cotes le favorisent à 61%, selon un populaire site de paris en ligne consulté hier sur l'heure du midi. Par exemple, un parieur qui miserait 100$ sur une victoire de Pascal empocherait 161$ s'il l'emportait. La même mise gagnante sur Bute remettrait 230$.




À découvrir sur LaPresse.ca

Rondelle Libre >

123302:liste;4317250:box; 300_billet-brunet.tpl:file;
la boite:1600166:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer