Froch veut Kessler au printemps

Carl Froch a infligé une première défaite à Lucian... (PHOTO ANDREW YATES, AFP)

Agrandir

Carl Froch a infligé une première défaite à Lucian Bute en mai dernier.

PHOTO ANDREW YATES, AFP

Partager

Lucian Bute pourrait devoir attendre avant d'avoir sa revanche contre Carl Froch. En entrevue jeudi sur les ondes de la BBC, le promoteur Eddie Hearn a affirmé qu'il ferait tout en son pouvoir pour organiser un combat entre Carl Froch et Mikkel Kessler en mai prochain. Lucian Bute, dit-il, devra attendre.

« On a parlé récemment aux gens de Lucian Bute, qui veulent un combat au mois de mars. Je pense que ce combat n'arrivera pas pour Carl Froch en mars contre Lucian Bute », a lancé le promoteur de Froch.

Eddie Hearn a ajouté qu'une revanche entre Froch et Kessler serait « immense ». « C'est le combat que Carl veut. Le combat contre Bute pourrait arriver un peu plus tard. Mais on fait tout avec les gens de Kessler pour s'entendre sur un combat en mai 2013 », a révélé M. Hearn.

Hearn dit avoir parlé avec le promoteur du boxeur danois, Kalle Sauerland, une douzaine de fois dans la dernière semaine. Les négociations sont selon lui bien avancées. « Je pense que d'ici la fin de l'année, le combat contre Kessler sera dans la poche », a ajouté Hearn sur les ondes de la radio d'État britannique.

La question est maintenant de savoir si InterBox et Lucian Bute accepteront ce calendrier. Bute a répété qu'il préférait un combat contre Froch le 23 mars à Montréal. Leur duel du 26 mai dernier comportait une clause revanche. Le promoteur québécois se montrera-t-il flexible et accommodant envers un Kessler-Froch II?  Cette avenue permettrait à Lucian Bute de livrer un second combat de retour après sa première défaite en carrière.

Des impacts pour Stevenson

En parallèle, une entrevue de Hearn parue sur le site Tha Boxing Voice jeudi permet aussi de comprendre les implications de ce méga-combat sur les prochains mois du Montréalais Adonis Stevenson. Selon Hearn, puisque Kessler-Froch II serait un combat d'unification, l'IBF permettrait à Froch un délai avant d'affronter Stevenson, qui est aspirant obligatoire au titre depuis sa victoire contre Don George en octobre dernier. Normalement, l'IBF obligerait Froch à affronter le Montréalais dans les premiers mois de l'année.

« Je pense que l'IBF va accorder une exception pour un combat à deux ceintures. Je ne vois pas pourquoi ils ne voudraient pas être impliqués avec un combat de cette magnitude. »

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:2500684:box

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer