Manny Pacquiao-Juan Manuel Marquez, épisode IV

Manny Pacquiao et Juan Manuel Marquez s'affronteront pour... (Photo: AP)

Agrandir

Manny Pacquiao et Juan Manuel Marquez s'affronteront pour la quatrième fois samedi soir à Las Vegas.

Photo: AP

Partager

Sur le même thème

Agence France-Presse
Las Vegas

Le Philippin Manny Pacquiao espère clouer le bec de Juan Manuel Marquez, samedi à Las Vegas, pour faire oublier leurs trois premiers combats, que le Mexicain pense avoir gagné.

S'il veut prouver qu'il reste meilleur boxeur actuel toutes catégories confondues malgré sa défaite controversée en juin face à Timothy Bradley pour le titre WBO des welters, Pacquiao devra mettre la manière pour battre Marquez, son «meilleur ennemi», dans un combat chez les welters et sans titre en jeu.

Le Mexicain de 39 ans clame haut et fort qu'il est le vrai vainqueur de leurs précédentes rencontres (un nul en 2004 chez les plumes, une victoire de Pacquiao d'un point en 2008 chez les plumes et une victoire par décision majoritaire de Pacquiao en 2011 chez les welters), ce qui insupporte le Philippin de 33 ans, vainqueur de dix titres mondiaux dans huit catégories.

«Je pense que c'est mon dernier combat contre Marquez, assure Pacquiao. Il doit enfin prouver ce qu'il raconte. On ne peut pas dire "J'ai gagné ces combats" quand on passe son temps à reculer sur le ring, c'est contradictoire.»

Le parlementaire philippin joue gros car il n'a jamais connu deux défaites consécutives au cours de sa carrière de 17 ans, mais son entraîneur Freddie Roach est confiant: «Il a retrouvé le feu qu'il avait en lui il y a quelques années. Cela fait trois ans qu'il n'avait pas mis K.-O. autant de partenaires d'entraînement.»

Le combat a déjà été entaché de polémiques puisque Roach a laissé entendre que la transformation physique de Marquez n'était peut-être pas anodine. Son préparateur physique n'est autre qu'Angel Hernandez, anciennement Angel Heredia, un acteur du vaste scandale de dopage BALCO dans les années 2000.

«Roach se trompe carrément, je veux bien me faire tester tout de suite», a rétorqué Marquez. Aucun des deux boxeurs n'a toutefois subi de contrôles inopinés durant leur préparation de ce combat, selon le Los Angeles Times.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:1600166:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer