Un dernier adieu à Hector Camacho

Maria Matias, la mère du boxeur Hector Camacho,... (Photo: Reuters)

Agrandir

Maria Matias, la mère du boxeur Hector Camacho, a fondu en larmes devant le cercueil de son fils.

Photo: Reuters

Partager

Danica Coto
Associated Press
San Juan, Porto Rico

La famille, les fans ainsi que des amis boxeurs se sont réunis pour dire adieu à Hector «Macho» Camacho, mardi, lors d'une cérémonie funèbre en hommage à l'ancien champion du monde.

Des centaines de personnes ont pris des photos et circulé près du cercueil ouvert de Camacho, disposé à l'intérieur d'un gymnase décoré de tapis et de rideaux noirs pour l'occasion.

Le boxeur était quant à lui vêtu de blanc, et arborait un grand crucifix en or et un collier sur lequel on pouvait lire son surnom, «Macho», en lettres majuscules.

Camacho a été atteint de projectiles mardi dernier alors qu'il se trouvait avec un ami dans une voiture stationnée à l'extérieur d'un bar à Bayamon, sa ville natale.

L'ami en question, Adrian Mojica Moreno, 49 ans, est décédé sur le coup, tandis que le boxeur a succombé à ses blessures trois jours plus tard après que les médecins l'eurent débranché des appareils qui le maintenaient en vie. La police a déclaré qu'elle étudiait plusieurs pistes, mais qu'aucun suspect n'avait encore été arrêté par rapport à la fusillade.

Un grand écran a été installé au-dessus du cercueil de Camacho et présentait certains de ses plus célèbres combats, ainsi que des extraits d'émissions de télévision auxquelles il avait participé.

Camacho, qui avait 50 ans lorsqu'il a perdu la vie, a quitté Porto Rico alors qu'il était enfant et a déménagé à New York. Il a remporté des championnats du monde dans trois catégories de poids au cours des années 1980.

Il a notamment disputé des combats de haute notoriété contre Felix Trinidad, Julio Cesar Chavez et Sugar Ray Leonard, en route vers une fiche de 79-6-3.

Camacho a eu des problèmes de drogues, d'alcool et d'autre nature au fil des ans. Le soir de la fusillade, la police a trouvé neuf petits sacs de cocaïne fermés dans la poche de son ami, et un 10e - ouvert - à l'intérieur du véhicule.

Le filleul de Camacho, Widniel Adorno, a mentionné que le corps de son parrain allait être amené à New York jeudi, et que des funérailles étaient prévues pour ce week-end.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:2500684:box

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer