Mayweather affronte Cotto, sans oublier Pacquiao

Floyd Mayweather (à gauche) affrontera Miguel Cotto samedi... (Photo: AFP)

Agrandir

Floyd Mayweather (à gauche) affrontera Miguel Cotto samedi soir à Las Vegas.

Photo: AFP

Sur le même thème

Agence France-Presse
Las Vegas

L'Américain Floyd Mayweather a mis temporairement sous le boisseau son obsession, l'organisation d'un duel avec le Philippin Manny Pacquiao, pour affronter samedi le Portoricain Miguel Cotto, à Las Vegas, pour la conquête du titre WBA des super-welters.

Mayweather, d'habitude volontiers provocateur, a même fait assaut d'amabilités envers son adversaire portoricain (37 victoires et 2 défaites) mercredi lors de la conférences de presse d'avant-combat.

«Miguel est un vrai guerrier, un champion dur», a déclaré Mayweather, invaincu en 42 combats (26 avant la limite).

Malgré la perspective d'une nouvelle ceinture, ce combat fait cependant figure de second choix pour le boxeur américain avide d'en découdre avec le Philippin Manny Pacquiao, pour un duel très attendu entre les deux meilleurs boxeurs du monde toutes catégories confondues.

«Juste pour donner mon avis, quand vous avez deux combattants de ce niveau, il n'y a rien à perdre. Le but ultime pour les meilleurs boxeurs, c'est de se rencontrer», estime Mayweather qui ne cesse d'accuser Pacquiao d'éviter ce combat.

«Si les gens veulent voir ce combat (Mayweather-Pacquiao, ndlr), ils devront attendre que je batte Mayweather», a cependant plastronné son rival Cotto, qui a défendu avec succès sa ceinture WBA des super-welters en infligeant un K.-O. technique à Antonio Margarito en décembre 2011.

De son côté, Mayweather surnommé «Money» ou »Pretty boy», a remporté des titres mondiaux dans sept catégories de poids mais n'a combattu qu'une fois en super-welters (en 2007 contre Oscar de la Hoya, avec une victoire sur décision partagée à la clé pour le titre WBC).

Après ce combat, il sera incarcéré le 1er juin pour purger une peine de trois mois de prison pour violences domestiques. Il aurait dû commencer à la purger début janvier, mais un juge a accepté de la décaler pour laisser l'Américain honorer cet engagement contractuel.




publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:4273453:box

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer