Victoire des Carabins: les fruits de l'effort collectif

La victoire des Carabins à la Coupe Vanier... (Photo Bernard Brault, La Presse)

Agrandir

La victoire des Carabins à la Coupe Vanier a couronné les efforts de toute une équipe, pas seulement sur le terrain.

Photo Bernard Brault, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Longtemps après la fin du match, les joueurs des Carabins célébraient encore sur le terrain du stade Percival-Molson, s'échangeant la Coupe Vanier dans une cohue indescriptible. Avec eux, leurs proches, bien sûr, mais aussi les entraîneurs et toute la direction des sports de l'Université de Montréal (UdeM).

Vingt ans après le retour du sport d'excellence à l'UdeM, ce premier championnat de football couronnait les efforts de toute une équipe, pas seulement sur le terrain, et la manière dramatique avec laquelle il avait été acquis ne déplaisait pas à Manon Simard, directrice des programmes des Carabins.

«Tout au long de la saison, cette équipe a toujours cru à la victoire, a-t-elle rappelé. Encore une fois, on n'aurait pas pu imaginer un scénario plus incroyable! Après les victoires serrées à la Coupe Dunsmore et à la Coupe Uteck, Danny (Maciocia) m'avait dit qu'il n'avait besoin que d'un point pour l'emporter. C'est ce qui s'est produit!»

Mme Simard, qui a encore accompli un travail exceptionnel avec toute son équipe pour faire de cette Coupe Vanier un formidable succès - en collaboration avec Sport interuniversitaire canadien et les Alouettes -, rappelait aussi l'importance symbolique de cette victoire.

«Voir des jeunes étudiants se dépasser ainsi en restant toujours fidèles à leurs valeurs, à celles de la grande famille des Carabins, c'est notre plus belle récompense. Remporter un tel match face à une grande adversité, en n'abandonnant jamais et en trouvant ultimement les ressources pour arracher la victoire, démontre que ces jeunes pourront aussi réussir dans la vie.»

Avec Manon Simard, le directeur du CEPSUM, Paul Krivicky, le coordonnateur Jean-Pierre Chancy et plusieurs autres dirigeants de l'UdeM savouraient la victoire. Beaucoup d'anciens aussi, dont le premier entraîneur des Carabins après le retour de l'équipe en 2001, Jacques Dussault, qui a partagé une longue étreinte avec Maciocia après le match.

Tout aussi ému, Maciocia avouait avoir de la difficulté à trouver les mots pour décrire la fierté que lui inspiraient ses joueurs. «C'est un groupe incroyable, que je n'oublierai jamais, a-t-il confié. J'ai connu du succès dans les rangs professionnels, remporté la Coupe Grey, mais diriger un groupe de jeunes comme celui-ci est sans doute la plus belle expérience professionnelle et humaine que j'ai vécue.»

Un succès collectif

L'entraîneur-chef a inculqué à son groupe de fortes valeurs collectives et tous les joueurs soulignaient à quel point ce premier titre en Coupe Vanier était une affaire d'équipe. Le bloqueur Alexandre Laganière, récipiendaire d'un trophée pour son leadership et son engagement social, est revenu là-dessus après le match.

«Une équipe, c'est quand tu intègres tout de suite les joueurs de première année en leur transmettant toutes tes valeurs pour qu'ils embarquent avec nous; une équipe, quand ça va mal, ça ne se montre pas du doigt, ça ne cherche pas des coupables, ça cherche des solutions! C'est ça qu'on a fait ensemble. À la mi-temps, dans le vestiaire, on a chanté ensemble parce qu'on y croyait!»

Suivie d'un bout à l'autre du Canada, avec d'excellentes cotes d'écoute en raison du scénario incroyable du match, cette 50e Coupe Vanier a permis de confirmer la suprématie du football universitaire québécois. Avec trois titres consécutifs et deux équipes différentes couronnées, le RSEQ est devenu la conférence de référence.

Et il ne faut pas oublier que d'autres équipes des Carabins, de Concordia, de McGill, de l'UQAM et d'autres universités québécoises brillent aussi dans leurs disciplines. Il y a quelques semaines, les filles du Rouge et Or de Laval ont remporté le championnat canadien de soccer.

En regardant encore ses Carabins soulever la Coupe Vanier, Manon Simard ne pouvait s'empêcher de souligner: «Ce serait bien si l'intérêt nouveau du grand public et des médias pour le sport universitaire permettait de découvrir tous ces étudiants-athlètes remarquables.»

__________________________________________________

Déjà 2015

Avec un premier titre canadien, les Carabins sont encore loin du Rouge et Or de Laval, qui en a remporté huit et qui prépare déjà sa revanche. Car la réalité du football universitaire, c'est que la prochaine saison est déjà en marche. Les joueurs vont maintenant se concentrer sur leur fin de session, mais les entraîneurs sont en pleine période de recrutement, cherchant à séduire les meilleurs espoirs du réseau collégial. Plusieurs des meilleurs joueurs se sont déjà engagés envers une université, mais Danny Maciocia et ses adjoints ont maintenant un atout de plus sur leur carte de visite.

__________________________________________________

En chiffres

3

Il s'agit du troisième championnat national (Sport interuniversitaire canadien) de l'histoire des Carabins après le titre remporté par l'équipe de volleyball masculin en 1970 et celui gagné par l'équipe de hockey féminin en 2013.

Il s'agit également d'un troisième championnat consécutif pour les équipes du Québec (RSEQ), le Rouge et Or de Laval ayant remporté la Coupe Vanier en 2012 et 2013.

Les Carabins sont aussi la troisième équipe de l'histoire à gagner une finale de la Coupe Vanier dans sa ville locale après les Varsity Blues de Toronto (1993) et le Rouge et Or de Laval (2010 et 2013).

C'est finalement la troisième fois de l'histoire de la Coupe Vanier que le match se termine avec une différence d'un seul point (20-19). L'Alberta s'était imposée 10-9 sur McMaster (encore!) en 1969, tandis que Wilfrid Laurier avait gagné 24-23 contre la Saskatchewan en 2005

1987

La victoire des Carabins est la première d'une formation universitaire montréalaise en Coupe Vanier depuis 1987, quand les Redmen de McGill avaient battu UBC 47-11. Les Stingers de Concordia avaient aussi atteint la finale en 1998, s'inclinant 24-17 contre la Saskatchewan.

11

Les Carabins avaient perdu leur premier match de la saison, à Québec devant le Rouge et Or, mais ils ont remporté leurs 11 derniers, la plus longue séquence victorieuse de l'histoire de l'équipe.

Partager

lapresse.ca vous suggère

  • Les Carabins champions!

    Football

    Les Carabins champions!

    Les Carabins de l'Université de Montréal ont complété aujourd'hui une saison de rêve en remportant le premier championnat canadien de football... »

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer