Hockey féminin: vers un autre duel Carabins-Martlets?

Les Carabins de l'Université de Montréal ont remporté... (Photo Robert Skinner, La Presse)

Agrandir

Les Carabins de l'Université de Montréal ont remporté le championnat provincial le week-end dernier contre les Martlets de l'Université McGill. Les deux équipes pourraient se retrouver très bientôt.

Photo Robert Skinner, La Presse

Les championnats canadiens universitaires de hockey féminin s'amorcent aujourd'hui à Fredericton, sur le campus de l'Université St. Thomas. Un an après leur triomphe-surprise à Toronto, les Carabins de l'Université de Montréal sont les favorites de la compétition.

Lors de la ronde préliminaire, Montréal, la Saskatchewan et St. Thomas lutteront au sein du groupe A, alors que Laurier, Moncton et McGill s'affronteront dans le groupe B. Les deux équipes québécoises seront en action aujourd'hui, les Carabins contre la Saskatchewan (19h), les Martlets contre Wilfrid-Laurier (15h). Les deux meilleures équipes de chaque groupe se retrouveront en finale, dimanche, à 18h30 (17h30 au Québec).

Les Carabins ont gravi les échelons en un temps record depuis leurs débuts sur le circuit universitaire, en 2009-2010. Finalistes en 2012, championnes en 2013, aussi bien à l'échelle provinciale que nationale, elles ont remporté samedi dernier un deuxième titre provincial consécutif et tenteront ce week-end de doubler la mise aux championnats canadiens.

«Notre objectif est d'atteindre la finale à nouveau, a souligné l'entraîneure-chef Isabelle Leclaire. Par rapport à l'an dernier, la différence, c'est que nous avons maintenant plus d'expérience et il y a une confiance qui vient avec ça.

«Cela dit, il va falloir jouer pour gagner. Même si on est classées au premier rang en ouverture de tournoi, ça ne veut plus rien dire sur la glace. Il y a deux ans, nous étions classées sixièmes et nous avions battu l'équipe numéro un lors du premier match. On ne peut donc pas nous asseoir sur ce que nous avons fait jusqu'ici.»

Les Carabins seront encore menées par leur capitaine Kim Deschêmes, qui avait aussi été choisie joueuse la plus utile du championnat canadien l'an dernier à Toronto, et qui évoluera cette année devant sa famille et ses proches, puisqu'elle est originaire du Nouveau-Brunswick. L'attaquante Arianne Barker, meilleure pointeuse de l'équipe, et la remarquable gardienne Élodie Rousseau-Sirois seront également à surveiller.

Du côté du groupe B, bien qu'elles soient seulement classées cinquièmes, les Martlets sont favorites pour passer en finale. McGill présente un dossier cumulatif de 26-4 contre des rivales du Sport universitaire canadien (SIC) et n'a subi la défaite que contre Montréal. Avec 3 titres et 11 podiums en 13 participations aux nationaux, l'équipe est toujours redoutable.

L'attaque des Martlets reste explosive, malgré l'absence de l'athlète olympique Mélodie Daoust.

Katia Clément-Heydra, qui a succédé hier à Daoust à titre de joueuse par excellence du SIC, a été la meilleure pointeuse du RSEQ cette saison, tandis que sa coéquipière Gabrielle Davidson a marqué 28 buts en 20 matchs.

«Pour l'instant, il n'est pas question de penser à retrouver les Carabins en finale, a averti l'entraîneur-chef Peter Smith, qui dirige les Martlets depuis 14 ans. Nous nous concentrons uniquement sur notre premier match contre Laurier, qui sera un adversaire coriace.»

Plusieurs espèrent toutefois assister à un nouveau duel Carabins-Martlets, dimanche, dans ce qui serait assurément une finale spectaculaire.

- Avec le SIC

________________________________________________

On peut trouver tous les détails sur les championnats au http://francais.cis-sic.ca/championships/wice/index. Toutes les rencontres seront diffusées en direct sur le web au www.CIS-SIC.tv




la liste:123302:liste;la boite:4317250:box

Rondelle libre>

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer