Ski de fond: l'esprit olympique d'un entraîneur canadien salué

Le Russe Anton Gafarov aidé par l'entraîneur canadien Justin... (Photo KIRILL KUDRYAVTSEV, Agence France-Presse)

Agrandir

Le Russe Anton Gafarov aidé par l'entraîneur canadien Justin Wadsworth.

Photo KIRILL KUDRYAVTSEV, Agence France-Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Sotchi

Le geste d'un entraîneur canadien qui est venu en aide à un fondeur russe pour lui prêter un ski lors de l'épreuve de sprint des Jeux olympiques de Sotchi mardi, a été salué par le Comité international olympique (CIO) mercredi.

«C'est vraiment quelque chose qu'il faut applaudir, c'est ce qu'on aime dans les Jeux olympiques», a déclaré Mark Adams, porte-parole du CIO.

«Ce ne sont pas seulement d'incroyables athlètes, ce sont aussi des gens spéciaux qui ont de belles valeurs», a-t-il poursuivi.

Lors des demi-finales du sprint, le Russe Anton Gafarov avait chuté lourdement et cassé l'un de ses deux skis.

Gafarov qui avait perdu tout espoir de qualification pour la finale avait repris la course avec l'un de ses skis cassé et avait rechuté, jusqu'à ce qu'un entraîneur canadien lui vienne en aide, en lui prêtant un ski.

«C'était comme regarder un animal pris dans un piège, je ne pouvais pas rester là et ne rien faire», a expliqué Justin Wadsworth, l'entraîneur canadien au quotidien The Toronto Star.




publicité

la boite:2450047:box

publicité

publicité

la boite:2478966:box

publicité

publicité

image title
Fermer