Dominique Gisin et Tina Maze partagent l'or en descente

Dominique Gisin et Tina Maze.... (Photo Alexander Klein, Agence France-Presse)

Agrandir

Dominique Gisin et Tina Maze.

Photo Alexander Klein, Agence France-Presse

La Presse Canadienne
Sotchi

Pour la toute première fois dans l'histoire du ski alpin aux Jeux olympiques, deux athlètes monteront en même temps sur la plus haute marche d'un podium.

La Suissesse Dominique Gisin et la Slovène Tina Maze recevront chacune une médaille d'or après avoir complété la descente des Jeux de Sotchi en 1:41,57, mercredi matin, par une température d'environ dix Celsius.

Il faut reculer aux Jeux olympiques de Nagano, en 1998, pour retracer la dernière fois où deux skieurs se sont partagés la même marche d'un podium. Le Suisse Didier Cuche et l'Autrichien Hans Knauss avaient alors terminé ex aequo en deuxième place lors du Super-G, derrière Hermann Maier.

Malgré la rareté de l'exploit, il ne s'agissait pas d'une première pour la skieuse de la Slovénie.

«C'est fou, mais ça m'est déjà arrivé. Lors de ma première victoire en Coupe du monde, nous étions trois sur la plus haute marche du podium!», a relaté Maze, en faisant allusion à une épreuve de slalom géant tenu à Sölden, en Autriche, en octobre 2002.

De son côté, Gisin s'est dite honorée de partager la médaille d'or avec Maze.

«Tina est l'une des plus grandes skieuses, et j'adore sa façon de skier. C'est une fille remarquable et j'ai beaucoup de respect pour elle.»

La Suissesse Lara Gut est venue bien près de compléter un triplé tout en or, terminant à seulement un dixième de seconde des deux gagnantes.

Deux des favorites de la compétition, l'Américaine Julia Mancuso (1:42,56) et l'Allemande Maria Hoefl-Riesch (1:42,74) se sont classées respectivement 8e et 13e.

Seule Canadienne en lice, Larisa Yurkiw a réalisé le 20e temps de l'épreuve, en 1:43,46, soit un peu moins de deux secondes derrière Gisin et Maze. L'Ontarienne de 25 ans n'a pas caché sa déception après l'épreuve.

«Malheureusement, j'ai commis trop d'erreurs. Je croyais vraiment en moi aujourd'hui et j'ai tout donné sur la piste, ce que je ne regretterai pas», a déclaré Yurkiw.

Classement de la descente:

1. Dominique Gisin (SUI) 1:41.57

. Tina Maze (SLO) 1:41.57

3. Lara Gut (SUI) 1:41.67

4. Daniela Merighetti (ITA) 1:41.84

5. Fabienne Suter (SUI) 1:41.94

6. Lotte Smiseth Sejersted (NOR) 1:42.01

7. Edit Miklos (HUN) 1:42.28

8. Julia Mancuso (USA) 1:42.56

9. Nicole Hosp (AUT) 1:42.62

10. Ilka Stuhec (SLO) 1:42.65

11. Laurenne Ross (USA) 1:42.68

12. Elena Fanchini (ITA) 1:42.70

13. Maria Hoefl-Riesch (GER) 1:42.74

14. Verena Stuffer (ITA) 1:42.75

15. Viktoria Rebensburg (GER) 1:42.76

16. Elisabeth Goergl (AUT) 1:42.82

17. Stacey Cook (USA) 1:43.05

18. Marusa Ferk (SLO) 1:43.24

19. Chemmy Alcott (GBR) 1:43.43

20. Larisa Yurkiw (CAN) 1:43.46

21. Klara Krizova (CZE) 1:43.47

22. Nadia Fanchini (ITA) 1:43.48

23. Kajsa Kling (SWE) 1:43.69

24. Cornelia Huetter (AUT) 1:43.82

25. Sara Hector (SWE) 1:44.23

26. Jacqueline Wiles (USA) 1:44.35

27. Ragnhild Mowinckel (NOR) 1:44.43

28. Elena Yakovishina (RUS) 1:44.45

29. Greta Small (AUS) 1:44.79

30. Maria Bedareva (RUS) 1:45.29

31. Kristina Saalova (SVK) 1:45.98

32. Macarena Simari Birkner (ARG) 1:46.44

33. Karolina Chrapek (POL) 1:46.90

34. Noelle Barahona (CHI) 1:49.70

35. Anna Berecz (HUN) 1:50.97

N'a pas pris le départ: Tina Weirather (LIE)

N'ont pas terminé: Ania Monica Caill (ROM), Marianne Kaufmann-Abderhalden (SUI), Anna Fenninger (AUT), Alexandra Coletti (MON), Carolina Ruiz Castillo (ESP), Marie Marchand-Arvier (FRA)

Gisin-Maze, 8e cas d'égalité pour un titre olympique d'hiver

Dominique Gisin et Tina Maze, sacrées ex aequo championnes olympiques de descente, sont le huitième cas dans l'histoire des Jeux olympiques d'hiver de médailles d'or partagées.

Gisin et Maze sont les premières en ski alpin à ne pas pouvoir être départagées et à donc se partager le titre olympique 2014 de la descente. Avant elles, le cas s'était produit en luge, en ski de fond, en bobsleigh, en patinage artistique et trois fois en patinage de vitesse (dont deux fois pour un même patineur).

Dans cette dernière discipline, le Finlandais Clas Thunberg et le Norvégien Bernt Evensen avaient été déclarés champions olympiques du 500 m en 1928.

En 1956, les Soviétiques Yevgeny Grishin et Yuri Mikhaylov n'ont pas pu être départagés sur 1500 m. Quatre ans plus tard, Yevgeny Grishin connaîtra à nouveau la même expérience, toujours sur 1500 m avec cette fois le Norvégien Roald Aas.

En luge, le titre biplace des JO-1972 était revenu à deux équipages, les Italiens Paul Hildgartner/Walter Plaikner et les Allemands de l'Est Horst Hörnlein/Reinhard Bredow.

En bobsleigh à deux lors des JO-1998, les équipages italien de Günther Huber et canadien de Pierre Lueders avaient été crédités du même temps après les quatre manches.

En ski de fond, en 2002, à l'issue de la poursuite, les Norvégiens Frode Estil et Thomas Aalsgaard avaient été déclarés vainqueurs ex aequo.

Les couples canadien Jamie Sale/David Pelletier et russe Elena Berejnaïa/Anton Sikharulidze avaient été sacrés en 2002 à Salt Lake City (États-Unis) champions olympiques. Les Canadiens, 2e à l'issue de la compétition, avaient été sacrés après les révélations sur un scandale impliquant des juges.

- Agence France-Presse




la boite:2450047:box
la liste:123302:liste;la boite:4317250:box

Rondelle libre>

la boite:2478966:box

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer