Slopestyle: Dara Howell en or, Kim Lamarre en bronze

Dara Howell et Kim Lamarre... (Photo Bernard Brault, La Presse)

Agrandir

Dara Howell et Kim Lamarre

Photo Bernard Brault, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marc Tougas
La Presse Canadienne
Krasnaïa Poliana

L'équipe canadienne de ski acrobatique a réussi son troisième doublé des Jeux olympiques de Sotchi en autant de jours, mardi, alors que l'Ontarienne Dara Howell et la Québécoise Kim Lamarre ont respectivement décroché les médailles d'or et de bronze de l'épreuve féminine de slopestyle.

Les deux chutes de la Montréalaise Kaya Turski en qualifications, qui ont mené à son élimination surprise, jumelées à la solide performance de l'Américaine Devin Logan ont privé les Canadiennes d'un triplé.

Le doublé survient après ceux des soeurs Dufour-Lapointe, dimanche, et du tandem Bilodeau-Kingsbury, lundi, chaque fois en bosses. Le ski acrobatique a maintenant contribué six médailles au total du Canada à ces Jeux.

«Le ski acrobatique canadien est en feu, a lancé Howell. Quand le slopestyle a été intégré au programme de la fédération il y a deux ans et demi, nous avons rejoint un programme qui était déjà très bien structuré. Les dirigeants savent comment faire du bon boulot.

Howell, qui avait terminé deuxième en slopestyle aux championnats du monde l'an dernier, derrière Turski, a été solide en qualifications ainsi qu'en finale. L'athlète de 19 ans a obtenu un score de 94,20 à sa première descente. Ç'a suffi pour obtenir l'or.

> Consultez la fiche de Dara Howell

Après avoir saboté sa figure initiale à sa première descente en finale, Lamarre a suivi avec un programme sans faille à sa deuxième tentative pour obtenir un score de 85,00, à 0,40 de Logan.

> Consultez la fiche de Kim Lamarre

«J'ai l'impression d'être encore dans mon lit, en train de rêver, a commenté Lamarre, qui s'est qualifiée pour les Jeux in extremis, cet hiver, après avoir été exclue de l'équipe canadienne en raison d'une grave blessure à un genou. Ça montre vraiment que si tu crois en toi, il ne faut jamais abandonner.»

Yuki Tsubota, l'autre Canadienne qualifiée en finale, a fini sixième avec une marque de 71,60 réalisée à sa première descente. Elle a lourdement chuté à sa deuxième descente, subissant alors une blessure à la mâchoire. Elle a été évacuée de la piste en civière et transportée à l'hôpital.

Une des favorites de la première épreuve de slopestyle à être disputée à des Jeux olympiques, Turski a chuté à ses deux tentatives. Affaiblie par un virus qui la gêne depuis deux semaines, elle n'a pu faire mieux qu'une note de 28,00 points, bon pour le 19e rang. Les 12 meilleurs scores passaient à la finale.

Classement:

  1. Dara Howell (CAN) 94,20 pts
  2. Devin Logan (USA) 85,40
  3. Kim Lamarre (CAN) 85,00
  4. Anna Segal (AUS) 77,00
  5. Emma Dahlstrom (SWE) 75,40
  6. Yuki Tsubota (CAN) 71,60
  7. Katie Summerhayes (GBR) 70,60
  8. Silvia Bertagna (ITA) 69,60
  9. Eveline Bhend (SUI) 63,20
  10. Keri Herman (USA) 50,00
  11. Julia Krass (USA) 42,40
  12. Camillia Berra (SUI) 30,40
  13. Dominique Ohaco (CHI)
  14. Lisa Zimmermann (GER)
  15. Anna Willcox-Silfverberg (NZL)
  16. Philomena Bair (AUT)
  17. Julia Marino (PAR)
  18. Natalia Slepecka (SVK)
  19. Kaya Turski (CAN)
  20. Zuzana Stromkova (SVK)
  21. Anna Mirtova (RUS)
  22. Chiho Takao (JPN)




publicité

la boite:2450047:box

publicité

publicité

la boite:2478966:box

publicité

publicité

image title
Fermer