Mark McMorris remporte la première médaille du Canada

«Je suis passé par une montagne russe d'émotions,... (PHOTO BERNARD BRAULT, LA PRESSE)

Agrandir

«Je suis passé par une montagne russe d'émotions, a commenté McMorris après l'épreuve. C'est un rêve pour moi de terminer sur le podium.»

PHOTO BERNARD BRAULT, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(Sotchi) La première finale olympique de l'histoire du slopestyle a permis au Canada d'engranger sa première médaille des Jeux, mais a été une déception pour les Québécois Maxence Parrot et Sébastien Toutant samedi aux Jeux de Sotchi.

Staale Sandbech (à gauche), Sage Kotsenburg (au centre)... (PHOTO FRANCK FIFE, AFP) - image 1.0

Agrandir

Staale Sandbech (à gauche), Sage Kotsenburg (au centre) et Mark McMorris.

PHOTO FRANCK FIFE, AFP

Mark McMorris, de la Saskatchewan, a remporté le bronze avec un score de 88,75. L'Américain Sage Kotsenburg est devenu le premier médaillé d'or de ces Jeux avec 93,5 alors que le Norvégien Staale Sandbech a gagné la médaille d'argent (91,75).

Consultez la fiche de Mark McMorris

> Visionnez les performances de Mark McMorris, Maxence Parrot et Sébastien Toutant

«Je suis passé par une montagne russe d'émotions, a commenté McMorris après l'épreuve. C'est un rêve pour moi de terminer sur le podium.»

L'athlète de 20 ans a connu un parcours tortueux en Russie. Lors des qualifications, jeudi, il ne s'est pas qualifié directement pour la finale. Il s'est repris samedi matin lors des demies en se taillant une place pour l'épreuve ultime en après-midi.

La journée des Québécois a été plus difficile. Maxence Parrot et Sébastien Toutant avaient suscité des attentes en se qualifiant haut la main pour la finale lors des qualifications. Parrot, de Bromont, avait notamment été le meilleur sur la piste du centre alpin Rosa Khutor jeudi avec un score impressionnant de 97,5.

Samedi en finale, Parrot a terminé 5e malgré une bonne seconde descente qui lui a valu 87,25. «Mon but c'est de m'améliorer et de revenir aux Jeux dans quatre ans avec une coche au-dessus de tout le monde, a dit le planchiste de 19 ans, déçu mais confiant. Je veux remporter l'or dans quatre ans.»

Sébastien Toutant, 21 ans, a quant à lui connu des difficultés lors de ses deux descentes et a terminé neuvième (58,5). «J'aurais aimé avoir au moins une bonne descente. Mais je pars d'ici la tête haute.»

Les Québécois ont questionné le travail des juges. Selon eux, ils ont peu récompensé les sauts techniques comme le triple corks. «Je ne comprends pas parce que jeudi j'ai eu un score de fou avec une descente technique et aujourd'hui, les juges ont préféré un style différent», a expliqué Parrot.

Après sa deuxième descente, le planchiste croyait en ses chances de médaille. Il a été le dernier à s'exécuter. En bas de la piste, il attendait avec impatience le verdict des juges.

«J'étais sur un nuage. Je pensais finir premier ou deuxième, mais les juges ont vu les choses autrement, a dit Maxence Parrot. Je ne peux rien y faire.»




publicité

la boite:2450047:box

publicité

publicité

la boite:2478966:box

publicité

publicité

image title
Fermer