Les trois soeurs volantes à Sotchi

Justine Dufour-Lapointe a remporté la Coupe du monde... (Photo Bernard Brault, La Presse)

Agrandir

Justine Dufour-Lapointe a remporté la Coupe du monde de bosses de Val Saint-Côme, dimanche.

Photo Bernard Brault, La Presse

(Saint-Côme) Si Johanne Dufour, la mère, contenait mal ses émotions, Maxime, la fille aînée, n'aurait pas admis la chose acquise même sous la torture.

Mais une demi-heure plus tard, avant que l'électricité ne soit coupée dans la roulotte de presse, le directeur de la haute performance David Mirota a confirmé, de façon «non officielle», ce que tout le monde savait déjà: les trois soeurs Dufour-Lapointe ont gagné leur pari un peu fou de se qualifier pour les Jeux olympiques de Sotchi.

Assurées de leur place depuis quelque temps, Chloé, 22 ans, et Justine, 19 ans, ont célébré ça en grand, en prenant respectivement les première et deuxième places de la Coupe du monde de Val Saint-Côme, hier après-midi.

Après deux sorties difficiles où elle a été éliminée dès les qualifications, Chloé était heureuse d'avoir retrouvé la sérénité sur les planches. «Aujourd'hui, c'était une journée intérieure pour moi», a expliqué celle qui s'était révélée avec une cinquième place aux JO de Vancouver. «Je voulais sortir la Chloé, mon ski. C'est plus ça qui m'importait que le podium en tant que tel. (...) Je suis sur la bonne voie. C'est en skiant comme ça que je veux aller à Sotchi.»

Si la sélection de Chloé et Justine était attendue, la côte paraissait plus abrupte pour Maxime, 15e hier. La Montréalaise de 24 ans n'avait pas fait mieux que le septième rang l'hiver dernier. Visiblement plus confiante, elle a rebondi avec deux cinquièmes, une troisième et une septième places pour sceller son ticket olympique avant le dernier rendez-vous de Val Saint-Côme.

Malgré tout, elle refusait de s'emballer: «Tant qu'on ne m'aura pas montré la feuille officielle et donné le jacket...»

Les trois soeurs volantes seront accompagnées à Sotchi par Audrey Robichaud. Absente hier en raison d'un genou récalcitrant, la skieuse de Québec a pu invoquer une «clause blessure» pour obtenir une seconde invitation olympique après Turin, en 2006, où elle avait terminé huitième.




À découvrir sur LaPresse.ca

la boite:2450047:box

Rondelle Libre >

123302:liste;4317250:box; 300_billet-brunet.tpl:file;
la boite:1600166:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;
la boite:2478966:box

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer