Erik Guay: l'adrénaline de la vitesse

Erik Guay est si habitué de dévaler les... (Photo Joe Klamar, AFP)

Agrandir

Erik Guay est si habitué de dévaler les pentes à toute allure qu'il ne sent plus la vitesse.

Photo Joe Klamar, AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Grand espoir de médaille dans l'épreuve de descente de ski alpin, Erik Guay est de ceux qui entretiennent une relation particulière avec... la vitesse. Démonstration en quelques faits et chiffres.

BRÈVES NOTIONS DE VITESSE

Peur de la chute?

«Tu ne la sens même plus, cette vitesse, tu penses tellement à ce qui se passe, tu es habitué. Mais dès que ton ski prend mal, c'est la sortie ou la chute.»

Comment négocier la vitesse?

«Il faut beaucoup d'anticipation. Il faut connaître le parcours. Il y a des moments, tu ne peux même pas voir la piste. Il faut que tu saches où tu t'en vas.»

Quelle préparation faut-il?

«Il y a trois manches d'entraînement pour cela. La première est disputée plus lentement pour voir le tracé et l'état de la piste. Les deuxième et troisième manches, on progresse en vitesse. Tu pousses.»

Comment gagner en vitesse?

«Il faut freiner le moins possible. Des fois, ça ne passe pas et tu te plantes. Il faut repousser les limites au maximum. On perd souvent de la vitesse dans les virages.»

Seule la vitesse conditionne la performance?

«Non. La condition physique compte. Le fartage des skis aussi.»

130
km/h
Vitesse moyenne atteinte en descente.
160
km/h
Vitesse maximale atteinte par Erik Guay en descente.
161,9
km/h
Record du monde de vitesse dans une épreuve de descente de ski alpin, réalisé par le skieur français Johan Clarey à Wengen (Autriche) le 19 janvier 2013, sur la plus longue descente du circuit de la Coupe du monde.

La vitesse d'Erik Guay comparée à...

  • La vitesse d'une pierre de curling: 5,6 km/h
  • La vitesse moyenne d'un skieur de fond en pas alternatifs: 25 km/h
  • La vitesse moyenne d'un skieur acrobatique en bosses: 33 km/h
  • La vitesse d'un skieur acrobatique au saut, sur le tremplin: 65 km/h
  • La vitesse maximale en slalom géant: 90 km/h
  • La vitesse maximale d'un sauteur à ski à l'impulsion: 100 km/h
  • La vitesse maximale en super-G: 130 km/h
  • La vitesse d'un bobsleigh à quatre: 140 km/h
  • La vitesse d'une balle tirée au biathlon: 1296 km/h




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

la boite:2450047:box

publicité

publicité

la boite:2478966:box

publicité

image title
Fermer