La Tchétchénie accueille la flamme olympique

Le président de la Tchétchénie Ramzan Kadyrov a... (Photo Musa Sadulayev, AP)

Agrandir

Le président de la Tchétchénie Ramzan Kadyrov a fait le tour du stade de Grozny avec la flamme olympique, sous les acclamations du public.

Photo Musa Sadulayev, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Moscou

La flamme olympique des Jeux de Sotchi a été accueillie mardi en Tchétchénie lors d'une cérémonie en grande pompe devant des milliers de spectateurs réunis dans le stade de Grozny, capitale de la petite république du Caucase russe.

Vêtu d'un survêtement et d'un bonnet blancs avec l'emblème des JO, le président de la Tchétchénie Ramzan Kadyrov a fait le tour du stade en petite foulée, exhibant une flamme olympique sous les acclamations du public dans les tribunes, selon des images retransmises en direct par la chaîne de télévision publique Russie 24.

«Nous aimons le sport, nous avons beaucoup fait pour son développement», a lancé M. Kadyrov lors d'une brève allocution dans ce stade inauguré en 2011. Les autorités tchétchènes avaient alors invité d'anciens champions du monde brésiliens pour disputer une rencontre face à une formation locale dont le capitaine était Ramzan Kadyrov, accusé d'assassinats et d'enlèvements par les ONG de défense des droits de l'Homme.

La flamme olympique a été accueillie sur un tapis rouge déroulé à l'aéroport de Grozny, en provenance de Karatchaevo-Tcherkessie, autre petite république du Caucase.

La veille, la torche olympique a fait étape au Daguestan, l'une des républiques les plus instables du Caucase du Nord, minée par une rébellion islamiste armée. Le relais était initialement prévu dans les rues de la capitale Makhatchkala, mais pour des raisons de sécurité, la cérémonie s'est déroulée entièrement à l'intérieur du stade d'Anzhi, selon l'agence Ria Novosti.

Samedi, le symbole de l'olympisme est attendu au mont Elbrouz, le plus haut sommet d'Europe (Caucase, 5633 m). La flamme olympique a déjà fait étape au pôle Nord, dans les eaux du lac Baïkal et même dans l'espace.

Entamé le 7 octobre à Moscou, le relais de la flamme olympique le plus long de l'histoire (65 000 km à travers la Russie) doit s'achever le 7 février à Sotchi, lors de la cérémonie d'ouverture des XXIIe Jeux d'hiver.




publicité

la boite:2450047:box
la liste:123302:liste;la boite:4317250:box

Rondelle libre>

publicité

la boite:2478966:box

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer