La dernière chance d'Amélie Lacoste

Amélie Lacoste cherchera à reprendre le titre féminin... (Photo Geoff Robins, archives AFP)

Agrandir

Amélie Lacoste cherchera à reprendre le titre féminin canadien en fin de semaine à Ottawa. Ainsi, la patineuse de 25 ans de Delson obtiendrait une place aux Jeux olympiques de Sotchi.

Photo Geoff Robins, archives AFP

(Ottawa) Depuis qu'elle a découvert le patinage artistique, lorsqu'elle n'avait encore que 5 ans, Amélie Lacoste rêve de grandes compétitions et aucune n'est plus importante à ses yeux que les Jeux olympiques.

Longtemps dans l'ombre de Joannie Rochette et de Cynthia Phaneuf, finalement championne canadienne en 2012, Lacoste a eu de la difficulté à résister à la montée d'une nouvelle génération de patineuses menée par l'Albertaine Kaetlyn Osmond.

À 25 ans, la patineuse de Delson a une dernière chance cette saison de réaliser son rêve. Pour elle, la route de Sotchi passe par Ottawa, où sont disputés ce week-end les 100es championnats canadiens de patinage artistique, étape finale et décisive du processus de qualifications olympiques.

«C'est la compétition la plus importante de ma vie, a raconté Lacoste hier midi, après son entraînement. Je ne me fais pas d'illusions, pour les Jeux, c'est cette année ou jamais et la pression est très forte. Mais je me sens bien, tant physiquement que dans ma tête...»

Lacoste a vraiment voulu mettre toutes les chances de son côté. Elle n'a pas hésité à mettre fin à sa collaboration de quatre ans avec l'entraîneuse Nathalie Martin, au début de l'automne, pour partir au Colorado rejoindre la réputée Christy Krall.

«Ça n'a pas été une décision facile, mais je n'avais plus le choix, a-t-elle expliqué. Depuis 2012, j'avais l'impression de ne plus progresser. J'avais perdu le goût de m'entraîner, de patiner. Mes parents m'ont soutenue pendant tous ces changements et m'ont encouragée à aller à Colorado Springs.»

Lacoste s'est vite intégrée au groupe de patineurs d'élite qui s'entraîne avec Krall et son équipe. «Je suis partie toute seule et ç'a vraiment été positif de retrouver d'autres patineurs qui vivent les mêmes choses que moi. Nous avons un bel esprit de camaraderie et mon sourire est revenu!»

Rentrer du Colorado n'a toutefois pas été aisé au début de la semaine... «Des vols ont été annulés et les agents de la compagnie aérienne m'expliquaient que je ne pourrais arriver à Ottawa que vendredi (après le début de la compétition...), a raconté Lacoste. Je leur ai vite fait comprendre qu'ils devaient trouver une autre solution! Je suis finalement arrivée hier soir (mercredi), épuisée, mais heureuse d'être rendue.»

Un clin d'oeil au destin

Chez les femmes, le Canada peut envoyer deux patineuses aux Jeux, et si Osmond - championne nationale en titre et huitième des derniers Mondiaux - est déjà assurée d'une place, la seconde sera l'enjeu d'une lutte très indécise entre Lacoste et plusieurs jeunes prétendantes.

«Je ne sais pas encore ce que je ferai la saison prochaine, note Lacoste. Je prendrai peut-être ma retraite. Mais je ne voudrais pas partir avec des regrets. C'est la raison pour laquelle j'ai fait tous ces sacrifices: afin d'être au sommet de ma forme, cette semaine, à Ottawa.

«Je connais les autres patineuses. Je sais que je peux les devancer si je patine comme j'en suis capable. L'objectif est simple: reprendre mon titre canadien et gagner mon billet pour les Jeux de Sotchi!»

Et comme pour s'attirer le soutien d'une bonne fée, Lacoste a choisi la musique du film Le fabuleux destin d'Amélie Poulin pour son programme long.

Ses principales rivales seront les Ontariennes Alaine Chartrand (17 ans) et Gabriele Daleman (15 ans), deux patineuses très fortes sur le plan technique, qui ont évolué sur le Grand Prix junior cette saison.

Sept autres Québécoises sont de la compétition, mais Véronik Mallet est probablement la seule qui peut rêver d'une place à Sotchi. Elle devra toutefois offrir la performance de sa vie pour y parvenir. Julianne Séguin, qui patinera aussi en paire avec Charlie Bilodeau chez les juniors, complète le dernier groupe de six patineuses qui se produira à la fin, aujourd'hui, pendant le programme court.

___________________________________________

L'horaire du week-end

AUJOURD'HUI

12h: Femmes, programme court

15h: Danse, danse courte

18h: Hommes, programme court

21h: Couples, programme court

DEMAIN

16h: Femmes, finale, dernier groupe

18h45: Couples, finale, dernier groupe

19h45: Hommes, finale, dernier groupe

20h50: Danse, finale, dernier groupe

DIMANCHE

14h45: Gala




À découvrir sur LaPresse.ca

  • Elladj Baldé veut y croire

    Sotchi 2014

    Elladj Baldé veut y croire

    Difficile de trouver un patineur plus charismatique qu'Elladj Baldé. Ses performances en gala, qui mettent en évidence son sens du spectacle et ses... »

la boite:2450047:box
la liste:123302:liste;la boite:4317250:box

Rondelle libre>

la boite:2478966:box

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer