Affaire Suarez: le président uruguayen insulte la FIFA

«Ils pouvaient sanctionner mais pas infliger des sanctions... (Photo archives AFP)

Agrandir

«Ils pouvaient sanctionner mais pas infliger des sanctions fascistes», a déclaré le président, réputé pour son langage fleuri et direct.

Photo archives AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Agence France-Presse
MONTEVIDEO

Le président uruguayen José Mujica a traité dimanche la FIFA de «bande de vieux fils de putes», après la sanction qu'elle a infligée au joueur Luis Suarez, exclu du Mondial pour avoir mordu un adversaire italien.

«La FIFA est une bande de vieux fils de putes», a déclaré le président dans une interview à la chaîne publique nationale.

«Ils pouvaient sanctionner mais pas infliger des sanctions fascistes», a ajouté l'ancien guérillero, réputé pour son langage fleuri et direct.

La commission de discipline de la FIFA a infligé à Suarez une suspension de neuf matches et quatre mois d'interdiction de toutes activités liées au football après avoir mordu le joueur italien Giorgio Chiellini en match de la Coupe du monde de football au Brésil.

L'absence de Suarez avait été invoquée comme une des raisons de la défaite de son équipe contre la Colombie et son élimination de la Coupe avant les huitièmes de finale.

C'est la troisième fois déjà que Luis Suarez mord un adversaire après 2010 aux Pays-Bas (sept matches de suspension) et 2013 en Angleterre.




la boite:2586842:box

Rondelle Libre >

123302:liste;4317250:box; 300_billet-brunet.tpl:file;
la boite:1600166:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer