Les Espagnols sous le choc après la correction face aux Pays-Bas

L'Espagne avait aussi perdu son premier match en... (Photo Alvaro Barrientos, AP)

Agrandir

L'Espagne avait aussi perdu son premier match en 2010, 1-0 contre la Suisse, mais le pays avait tout de même très bien joué.

Photo Alvaro Barrientos, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Harold Heckle
Associated Press

Les Espagnols étaient sous le choc, samedi, après que l'équipe nationale ait été humiliée 5-1 par les Pays-Bas, à son premier match de la Coupe du monde.

La pire défaite de la Roja en 64 ans est encore plus stupéfiante quand on sait que l'Espagne a remporté les deux derniers Euros ainsi que le Mondial de 2010, en Afrique du Sud.

«Désastre», a titré l'important quotidien El Pais, samedi. El Mundo a parlé d'une «humiliation», La Vanguardia d'un «échec».

Les rues des villes, d'habitude bruyantes après des gains, étaient bien silencieuses à la sortie des bars, après la correction de vendredi.

L'Espagne avait aussi perdu son premier match en 2010, 1-0 contre la Suisse, mais le pays avait tout de même très bien joué.

Vendredi, l'équipe de Vicente del Bosque a semblé peiner dans l'humidité de Salvador, et le capitaine et gardien Iker Casillas a paru ébranlé après avoir cédé autant de buts.

«C'était évident qu'il y avait de la fatigue, a dit Antonio Azcona, qui travaille dans l'hôtellerie. Del Bosque doit faire place à du sang neuf et mettre Gerard Pique, Xavi Hernandez et Casillas sur le banc.»

Plusieurs observateurs ont reproché à Del Bosque de ne pas avoir prévu d'entraînements sous une température plus élevée et humide.

Les Néerlandais s'étaient entraînés vigoureusement sur les plages de Rio de Janeiro. Les Espagnols, eux, ont livré un match amical face au Salvador à Washington, le 7 juin, avant d'établir leur camp à Curitiba, où il fait environ 10 degrés Celsius de moins qu'à Salvador.

Le groupe de Del Bosque ne peut plus se permettre d'échapper le match de mercredi, contre le Chili.

«Comme athlètes nous devons réussir le prochain test, a confié Del Bosque. Nous devons regarder en avant en gardant la tête haute.»

Il a dit que son club est composé de professionnels, «des bons gars qui comprennent que, même si la défaite a fait mal, on ne doit pas commencer à essayer de diriger le blâme envers quiconque.»




la boite:2586842:box

Rondelle Libre >

123302:liste;4317250:box; 300_billet-brunet.tpl:file;
la boite:1600166:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer