Le Barça et le Bayern complètent le portrait en quarts

Luis Suarez a complété un jeu acrobatique à... (PHOTO AFP)

Agrandir

Luis Suarez a complété un jeu acrobatique à la 65e minute.

PHOTO AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press

Le monstre à trois têtes du FC Barcelone - Lionel Messi, Luis Suarez et Neymar - s'est occupé de l'attaque et les champions en titre ont défait Arsenal 3-1, mercredi, pour atteindre les quarts de finale du tournoi continental pour une neuvième saison de suite grâce à un gain de 5-1 au total des buts.

Déjà en avance 2-0 grâce à deux buts de Messi dans la première manche, le Barça a rapidement resseré son emprise quand Neymar a marqué dès la 18e minute au Camp Nou.

Mohamed Elneny a touché la cible à la 51e minute et la formation anglaise a multiplié les assauts avant de voir Suarez répliquer sur un jeu acrobatique à la 65e minute.

Messi a cloué le cercueil d'Arsenal avec deux minutes à faire.

L'entraîneur d'Arsenal Arsene Wenger, dont l'équipe a été éliminée en ronde des 16 pour une sixième année de suite, a qualifié le jeudi du trio d'attaquants du Barça d'«artistique».

«Nous avons affronté une équipe qui compte sur les meilleurs attaquants que je n'ai jamais vus, a dit Wenger. Ensemble, ils sont exceptionnels. Messi est incroyable. Il y a deux ou trois joueurs qui transforment la vie normale en oeuvre d'art.»

Le FC Barcelone a continué d'améliorer son record espagnol en demeurant invaincu à ses 38 dernières rencontres. Il demeure dans la course pour défendre ses titres européen, espagnol et en Copa del Rey.

Le Bayern à l'arrachée

Pendant ce temps à Munich, Thomas Müller a créé l'égalité dans la première minute des arrêts de jeu et le Bayern a ajouté deux buts en prolongation pour compléter une remontée spectaculaire avec une victoire de 4-2 contre la Juventus.

Thiago Alcantara a inscrit le but gagnant à la 108e minute du match retour du dernier huitième de finale de la Ligue des Champions et Kingsley Coman, qui est prêté au club allemand par la Juventus, a ajouté un but d'assurance à la 110e minute. Le Bayern a donc eu le meilleur 6-4 au total des buts.

Paul Pogba et Juan Cuadrado avaient donné les devants 2-0 à la Juventus en première demie et les hôtes semblaient au bord de l'élimination avant qu'un but de Robert Lewandowski à la 73e minute ne leur donne un second souffle. Müller a ensuite fait tourner le vent.

«C'est décevant parce que nous étions si près de la victoire», a dit l'entraîneur de la Juventus Massimiliano Allegri.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer