Drogba aide l'Impact à étouffer le Fire

Didier Drogba, peu après son but, pendant la... (PHOTO MIKE DINOVO, USA TODAY SPORTS)

Agrandir

Didier Drogba, peu après son but, pendant la seconde moitié du match.

PHOTO MIKE DINOVO, USA TODAY SPORTS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Chicago

Après un hiver marqué par les inquiétudes concernant son désir de jouer à Montréal, Didier Drogba a donné une première occasion aux partisans de l'Impact de célébrer cette saison, marquant un magnifique but dans une victoire de 2-1 face au Fire de Chicago, samedi.

>>> Le sommaire du match

Drogba a été courtisé par son ancienne équipe de Chelsea pendant l'hiver et son utilisation a été limitée depuis le début de la saison puisqu'il ne joue pas sur les surfaces artificielles, deux points qui ne plaisent pas à tous. Cependant, Drogba a le don de faire oublier le négatif par son jeu sur le terrain.

L'Ivoirien a créé l'égalité à la 56e minute et Ignacio Piatti a ensuite joué les héros au début des arrêts de jeu et ils ont permis à l'Impact (4-2-0) de signer une deuxième victoire à l'étranger cette saison.

«Cette victoire est fort agréable, et Didier et Nacho (Piatti) méritent des éloges, a indiqué le milieu de terrain Harry Shipp, qui affrontait son ancienne équipe. Ils ont réalisé des actions extraordinaires et leurs qualités donnent beaucoup de confiance à l'équipe. Nous avons senti que nous avions les qualités nécessaires pour marquer le but gagnant. Nous sommes heureux de ramener trois points à Montréal.»

Kennedy Igboananike avait ouvert le pointage à la 29e minute pour le Fire (1-2-3). Le Fire a tout de même écrit une page de son histoire en prolongeant sa séquence sans accorder de but à 411 minutes, soit jusqu'à ce que Drogba s'en mêle.

«C'était difficile pour nous en première demie, mais la deuxième s'est beaucoup mieux passée, a déclaré l'entraîneur-chef de l'Impact Mauro Biello. Nous avons pu les déséquilibrer. Nous avons progressé comme équipe et nous avons eu la patience de bien bouger le ballon pour trouver des espaces. Cette victoire est une démonstration de caractère.»

L'Impact sera de retour devant ses partisans samedi prochain dans le cadre du match d'ouverture au stade Saputo. Le Toronto FC sera de passage à Montréal.

La formation montréalaise pourrait être privée du défenseur central Victor Cabrera, qui a quitté la rencontre tard en première demie.

L'impact de Drogba

Sans surprise, le Fire s'est concentré sur son travail en défensive dès le début du match et a attendu les occasions pour contre-attaquer. Cela a tout de même permis à l'Impact de menacer à quelques reprises le filet de Matt Lampson.

L'Impact est passé tout près d'ouvrir la marque à la 11e minute de jeu. Kyle Bekker a rejoint Hassoun Camara au deuxième poteau sur un coup franc, mais la frappe de la tête de Camara a été stoppée sur la ligne des buts par le défenseur Jonathan Campbell.

La stratégie du Fire s'est prouvée la bonne puisque les locaux ont ouvert le pointage à la 29e minute sur une contre-attaque rapide. Cabrera s'est compromis au centre du terrain et Igboananike a profité de beaucoup d'espace sur le flanc gauche. Igboananike a ensuite enroulé parfaitement sa frappe à partir du coin de la surface de réparation et jusque dans le coin éloigné du filet.

Dominic Oduro a gaspillé une occasion de permettre à l'Impact de rentrer au vestiaire dans une impasse, quand le ballon s'est retrouvé à ses pieds à quelques mètres du filet à la 36e minute. L'attaquant ghanéen a toutefois raté la cible.

Ce n'était que partie remise pour les visiteurs. Drogba a fait son entrée à la 50e minute et il a fait bouger les cordages à la 56e. Oduro a récupéré un dégagement raté de Lampson et a rejoint Drogba au coeur de la surface de réparation. Drogba a dévié le ballon dans l'ouverture à l'aveuglette avec l'intérieur de son pied droit.

L'Impact a multiplié les occasions de marquer par la suite, Oduro et Drogba cognant souvent à la porte, mais c'est le Fire qui a peut-être la plus belle chance de briser l'égalité à la 76e minute. Matt Polster s'est avancé sur le flanc gauche et a envoyé le ballon à travers la surface montréalaise. Alex Morrell a décoché une puissante frappe, mais le gardien de l'Impact Evan Bush a réussi une belle parade pour dévier le ballon hors du danger.

Piatti a brisé l'égalité dans la première minute des arrêts de jeu, en marquant un but pratiquement identique à celui d'Igboananike.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer