Double mission pour l'Impact contre le Fire

L'Impact retrouvera un Fire de Chicago en perte... (Photo Jean-Yves Ahern, archives USA TODAY Sports)

Agrandir

L'Impact retrouvera un Fire de Chicago en perte de vitesse, ce soir.

Photo Jean-Yves Ahern, archives USA TODAY Sports

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Deux semaines après l'avoir confortablement battu au stade Saputo, l'Impact retrouve un Fire de Chicago en perte de vitesse (19 h). La mission est double pour les hommes de Mauro Biello : rebondir de la défaite contre le Toronto FC, renforçant ainsi l'hypothèse du simple incident de parcours, et bousculer un concurrent direct dans la lutte pour les séries. Le tout en l'absence de plusieurs piliers chez le Bleu-blanc-noir.

Louis Béland-Goyette s'habitue à jouer un peu plus avancé... (Photo Jean-Yves Ahern, archives USA TODAY Sports) - image 1.0

Agrandir

Louis Béland-Goyette s'habitue à jouer un peu plus avancé sur le terrain.

Photo Jean-Yves Ahern, archives USA TODAY Sports

Ballou Jean-Yves Tabla... (Photo Peter McCabe, archives La Presse canadienne) - image 1.1

Agrandir

Ballou Jean-Yves Tabla

Photo Peter McCabe, archives La Presse canadienne

Vers quel alignement Mauro Biello se tournera-t-il ?

L'an prochain, l'Impact songera peut-être à ne pas jouer lors des pauses internationales. Face au Fire, Biello devra notamment se passer de Laurent Ciman, Samuel Piette, Blerim Dzemaili et Anthony Jackson-Hamel. En d'autres termes, il devra remplacer un joueur par ligne. En défense, Kyle Fisher retrouvera-t-il le terrain ou assistera-t-on plutôt aux débuts de Deian Boldor ? Recruté au mois de juillet sous forme de prêt, le joyeux Roumain a finalement le rythme nécessaire pour découvrir la MLS. Au milieu de terrain, Marco Donadel devrait reprendre sa place devant la défense, tandis que Louis Béland-Goyette a bien mérité une autre titularisation après celle, convaincante, face au Real Salt Lake. Petit à petit, il s'habitue à jouer un peu plus avancé sur le terrain.

« Au début, il n'était pas certain parce qu'il a toujours joué devant la défense où l'on voit le jeu, alors qu'en numéro 8, tu dois jouer entre les lignes, a précisé Patrice Bernier. Mais il ne s'est pas posé de questions et il s'est très bien débrouillé. Il a joué comme on le voit à l'entraînement avec une passe exceptionnelle pour Jackson [Anthony Jackson-Hamel], en plus de bien combiner avec Samuel Piette. »

Ballou sera-t-il sur la feuille de match ?

Décidément, les pépins physiques se sont accumulés pour Ballou Jean-Yves Tabla depuis sa bouderie du début du mois d'août. Mais après un mal de gorge et un souci à un genou, le numéro 13 est prêt à reprendre la compétition. Sauf changement de dernière minute, il sera bel et bien parmi les 18 joueurs retenus, ce soir. « On discute souvent ensemble. Il va être disponible pour ce match et maintenant il s'agit pour lui de se reconcentrer sur la saison et d'être prêt à aider cette équipe », a lancé Biello. La dernière apparition du jeune homme remonte au 29 juillet, date du naufrage au Red Bull Arena (4-0).

À la même position, et même si on l'a vu dans un rôle axial contre Toronto, Andrés Romero est également en mesure de viser une première titularisation depuis octobre 2015. « Avec lui, c'est une question de condition. Quand tu entres dans un match ou quand tu le commences, c'est différent. Ça s'est bien passé et il devient une option pour démarrer », s'est félicité Biello. Il n'empêche que le côté droit lui a encore causé bien des ennuis en 2017.

Quelle importance revêt ce match ?

Dans la hiérarchie des matchs importants, ce duel contre le Fire doit se retrouver tout en haut. En cas de victoire, l'Impact reviendrait à deux points de son adversaire, en plus de rejoindre le Crew de Columbus et Atlanta United au chapitre des points récoltés par match. Il mettrait, parallèlement, la pression sur les Red Bulls de New York, qui affrontent le FC Dallas, un peu plus tard dans la soirée. Avec huit matchs à jouer après celui-ci, la marge d'erreur est mince.

« C'est partout pareil dans la ligue. Après les matchs, on est tous avec notre téléphone, dans le vestiaire, en train de regarder les résultats des autres équipes, a illustré Daniel Lovitz. Cette situation est bonne sur plusieurs plans. On a bien réagi à la pression tout au long de l'année et ça a même été le cas à travers l'histoire de ce club. C'est une excellente façon d'obtenir le meilleur de chaque joueur. Nous savons où nous sommes et il suffit de gagner des points quand c'est le temps. »

À quoi s'attendre du Fire de Chicago ?

L'Impact a déjà récolté quatre points en deux matchs face au Fire. Le 16 août dernier, il avait surtout obtenu un blanchissage où s'étaient mêlées grandes performances individuelles - Nacho Piatti en tête - et bonne défense collective. « La contre-attaque est l'une de nos forces et ce match l'a mise en valeur, a commenté Lovitz. Ils ont suivi leur plan de match, qui implique beaucoup de possession, mais quand ils ont perdu le ballon, on a su leur faire mal. J'imagine qu'ils en sont conscients et que ça risque d'être différent cette fois. »

Le Fire traverse une importance zone de turbulences avec six défaites dans ses sept derniers matchs. Il n'a pas récolté le moindre point lors de ses quatre derniers déplacements, avec une différence de buts de - 7. « C'est une équipe qui va jouer avec une certaine urgence, ce qui est normal, a convenu Biello. Des fois, c'est un défi dangereux, mais on veut rebondir de ce match contre Toronto. On veut une bonne performance pour retrouver le bon chemin. » À noter l'absence du milieu de terrain Dax McCarty, retenu avec la sélection américaine.




publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer