• Accueil > 
  • Sports > 
  • Soccer 
  • > Déçu par le rejet d'un transfert vers l'Europe, Ballou boude l'Impact 

Déçu par le rejet d'un transfert vers l'Europe, Ballou boude l'Impact

Ballou Jean-Yves Tabla... (Photo Olivier Jean, archives La Presse)

Agrandir

Ballou Jean-Yves Tabla

Photo Olivier Jean, archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Alexis Bélanger-Champagne
La Presse Canadienne

L'Impact de Montréal et le jeune milieu de terrain Ballou Tabla sont dans une impasse. Le directeur technique Adam Braz a confirmé, mardi, que l'Impact a refusé une offre de transfert de la part d'une équipe européenne, comme l'avait rapporté le réseau américain ESPN la veille.

Sans entrer dans les détails, Braz a ajouté qu'il s'agissait d'une équipe évoluant en deuxième division. Il a toutefois insisté pour dire que l'équipe avait reçu une seule offre, alors que la source d'ESPN soutient que l'Impact aurait rejeté plusieurs offres et que l'équipe refusait d'entrer en négociations.

Visiblement froissé par la situation, Ballou, qui est âgé de 18 ans, a préféré rester chez lui. Il a raté une séance de remise en forme lundi et a décidé de ne pas se présenter au Centre Nutrilait pour l'entraînement de l'équipe, mardi.

«Nous avons eu une réunion avec lui (lundi) et nous nous attendions à ce qu'il soit là aujourd'hui, a expliqué Braz. Nous sommes au courant qu'il a l'ambition d'aller jouer en Europe. C'est clair.

«Nous ne sommes pas ici pour bloquer un joueur qui a cette ambition. Mais il faut comprendre que le club fait de gros investissements dans son académie. On parle de plusieurs millions de dollars. Et nous voulons développer des joueurs qui vont aider notre équipe. Mais s'il y a possibilité de vente à un montant qui fait du sens, nous allons être ouverts à négocier.»

On sait que le club anglais Chelsea a déjà démontré de l'intérêt pour Ballou. D'autres clubs européens aimeraient aussi obtenir ses services.

Selon ce qu'a laissé entendre Braz, c'est le montant offert qui sera la clé du transfert ou non. La MLS a aussi son mot à dire, elle qui a la propriété de tous les contrats.

«Après analyse, pour nous, l'offre reçue n'était pas sérieuse, a affirmé Braz. Nous avons aussi discuté avec la ligue. Il y a des précédents dans les cas de vente de joueurs des académies. La ligue a aussi jugé que ce n'était pas une offre sérieuse.»

Un transfert récent qui pourrait servir de point de repère pour l'Impact est celui de Matt Miazga, des Red Bulls de New York à Chelsea. Le club anglais aurait déboursé environ 5 millions US pour obtenir le défenseur qui s'était développé dans l'académie des Red Bulls et qui avait disputé une seule saison complète avec l'équipe.

Dans le cas de Ballou, qui se remet d'une blessure à un genou, il en est encore à ses premiers pas en MLS. Natif de la Côte d'Ivoire ayant grandi à Montréal, il a inscrit deux buts en 16 matchs en MLS cette saison et a ajouté un but en trois matchs en Championnat canadien.

Son contrat actuel avec l'Impact arrivera à échéance à la fin de la campagne 2018. L'équipe détient toutefois des options pour les trois saisons suivantes.

S'aider en jouant

L'entraîneur-chef Mauro Biello, qui célébrait son 45e anniversaire de naissance, se serait bien passé de cette distraction, alors que l'équipe tente de grimper au classement dans l'espoir de participer aux séries.

Autant pour lui que pour le capitaine Patrice Bernier, la meilleure solution pour Ballou est de revenir au sein de l'équipe et de laisser les choses suivre leur cours.

«Avec son talent, j'ai toujours dit: «performe» et le monde va venir, a raconté Bernier. C'est sur le terrain où il parle, où il continue son développement. Il y a déjà de l'intérêt pour lui et il n'a que 18 ans. Imaginez ce que ce sera s'il continue à s'améliorer. Qu'il laisse le club, la MLS et ses agents s'occuper de ces choses-là.»

Biello n'a pas nié que Ballou avait peut-être déjà les qualités nécessaires pour franchir l'Atlantique.

«Je pense qu'il progresse bien, a ajouté Biello au sujet de Ballou. Il a joué beaucoup de minutes cette saison et il a bien fait. Il a peut-être eu quelques matchs plus difficiles, mais ça fait partie de son apprentissage. Il est un jeune très talentueux, mais je sais qu'il y en a beaucoup en Europe de bons petits joueurs. Il faut voir quel est le bon projet pour lui.

«Nous avons eu une offre de deuxième division. Ce que je lui ai dit, c'est que ce ne serait pas mieux qu'ici.»

Biello et Braz s'attendaient à ce que Ballou soit de retour à l'entraînement mercredi. Braz a toutefois noté que la MLS avait été informée de la situation et que Ballou pourrait donc être sanctionné, surtout si son bras de fer avec l'équipe devait se prolonger.

Par ailleurs, l'Impact a indiqué qu'il n'avait pas encore reçu le certificat de transfert international du milieu de terrain Samuel Piette. Des problèmes administratifs en Espagne retarderaient l'arrivée du document. L'équipe était toutefois optimiste de le recevoir à temps pour que Piette soit disponible samedi, quand l'Impact rendra visite à l'Union de Philadelphie.




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer