Ballou voudrait quitter l'Impact

Ballou Jean-Yves Tabla... (Photo BERNARD BRAULT, archives LA PRESSE)

Agrandir

Ballou Jean-Yves Tabla

Photo BERNARD BRAULT, archives LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Ballou Jean-Yves Tabla ne reste pas insensible devant l'intérêt qu'il suscite sur le marché européen. Le jeune ailier de l'Impact aimerait quitter l'Impact pour tenter l'aventure en Europe, a indiqué une source proche du dossier à La Presse, confirmant ainsi les informations dévoilées par le site ESPNFC.

Un club européen, en particulier, aurait fait une offre à l'Impact concernant l'espoir de 18 ans. Malgré un premier refus montréalais, le club en question devrait bientôt revenir à la charge pour entrer en phase de négociations. ESPN rapporte que la position de l'Impact aurait irrité le numéro 13. L'Impact n'a pas souhaité commenter ce dossier «pour le moment».

Ballou, natif de la Côte d'Ivoire, n'a jamais caché son rêve de jouer en Europe. Dès l'an dernier, plusieurs sources indiquaient que des clubs anglais dont Manchester City, Arsenal et Chelsea gardaient un oeil sur le joueur, alors mineur. Les Blues, mais aussi le club français de Lille et le Red Bull Salzbourg ont également été cités par ESPN au début de l'été.

Ballou, dont le contrat se termine à l'issue de la saison 2018, a effectué des débuts réussis dans la MLS avec deux buts, une passe décisive et plusieurs moments spectaculaires en 16 rencontres. Celui qui a également fait trembler les filets en finale du Championnat canadien fait d'ailleurs partie des meilleurs dribleurs de la MLS (1,9 par match). Blessé à un genou, Ballou n'a pas participé à la victoire montréalaise contre Orlando City SC, samedi (2 à 1). Il a également dû annuler sa participation au Match des joueurs formés au club de la MLS.

Souvent élogieux à l'égard de son joueur, Mauro Biello a récemment martelé, après la défaite contre le FC Dallas, que Ballou était encore en phase d'apprentissage. «Il a des habiletés, mais il doit reconnaître les moments quand un, deux ou trois adversaires viennent fermer l'espace. J'ai entendu les propos de [l'entraîneur du FC Dallas] Oscar Pareja et il avait énormément de respect. Dans le match, ils n'ont jamais laissé Ballou en un contre un. Maintenant, il doit reconnaitre ces moments et savoir quand libérer le ballon. Ça amène le doute chez les adversaires.»

Après une journée de congé, l'Impact débutera sa semaine de travail, demain matin. Un autre match face à un rival l'attend, samedi, alors que le onze montréalais se rendra sur le terrain de l'Union de Philadelphie. Il reste à voir si Ballou sera suffisamment remis pour être de la partie.




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer