La FIFA lève la suspension de Lionel Messi

Lionel Messi avait été suspendu pour quatre matchs internationaux... (AFP, Juan Mabromata)

Agrandir

Lionel Messi avait été suspendu pour quatre matchs internationaux pour avoir insulté un arbitre assistant.

AFP, Juan Mabromata

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Zurich, Suisse

La commission d'appel de la FIFA a levé vendredi la suspension de quatre matchs internationaux qui avait été infligée à l'Argentin Lionel Messi pour avoir insulté un arbitre assistant lors du match contre le Chili le 24 mars.

Tout en considérant le comportement de Lionel Messi comme étant «répréhensible», la commission d'appel de la FIFA a estimé que les éléments de preuve disponibles n'étaient «pas suffisants pour établir une norme adéquate quant à l'application de l'art. 77a du code disciplinaire de la FIFA, qui permet à la Commission de discipline de sanctionner des faits graves qui auraient échappé aux arbitres».

C'est donc un énorme soulagement pour la sélection argentine mal en point dans la course à la qualification pour le Mondial 2018 en Russie et qui récupère donc son maître à jouer pour les quatre dernières rencontres.

Sur le moment, l'arbitre brésilien n'avait pas compris les propos en espagnol de Messi, énervé après une décision de l'arbitre.

Le capitaine n'avait pas été averti et l'arbitre n'avait pas fait état de l'écart de langage dans son rapport.

La sanction avait ensuite été infligée sur la base des images de télévision.

Le 28 mars, la commission de discipline de l'instance internationale avait infligé quatre matchs internationaux de suspension ferme à Messi.

Cette sanction s'appliquait exclusivement aux matchs internationaux, à commencer par la rencontre Bolivie-Argentine (2-0), du 29 mars, que Messi n'a pu disputer, et non aux matchs de son club, le FC Barcelone.

Messi avait été initialement sanctionné pour avoir «insulté un arbitre assistant», pendant la victoire de l'Argentine face au Chili (1-0), lors duquel le joueur du Barça avait inscrit le but de la victoire sur pénalty. Il avait également écopé d'une amende de 10 000 francs suisses qui a également été levée.

L'Argentine est en difficulté dans la course à la qualification directe pour le Mondial en Russie et occupe la 5e position du classement avec 22 points, à 1 point du 4e, le Chili.

Le 5e du groupe devra passer par un match de barrage contre une sélection de l'Océanie pour se qualifier pour le Mondial en Russie.




publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer