• Accueil > 
  • Sports > 
  • Soccer 
  • > La défense de l'Atletico pourra-t-elle contenir l'attaque du Real? 

La défense de l'Atletico pourra-t-elle contenir l'attaque du Real?

L'entraîneur du Real Madrid, Zinédine Zidane, et celui... (Photos AFP)

Agrandir

L'entraîneur du Real Madrid, Zinédine Zidane, et celui de l'Atletico Madrid, Diego Simeone.

Photos AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Tales Azzoni
Associated Press
Madrid

L'Atletico Madrid pourrait ne pas pouvoir se fier à sa formidable défense dans son parcours pour se qualifier pour une autre finale de la Ligue des champions.

La ligne de défense de l'Atletico est décimée par une série de blessures et l'entraîneur Diego Simeone devra improviser, mardi, face à la puissante attaque du Real Madrid lors de la première manche de la demi-finale de la compétition.

Simeone ne pourra pas compter sur des joueurs défensifs importants comme Jose Gimenez et Juanfran Torres pour ce match présenté au stade Santiago Bernabeu, et les deux joueurs pourraient même ne pas être rétablis à temps en vue de la deuxième manche au Vicente Calderon la semaine prochaine.

L'Atletico tente d'avoir le meilleur sur le Real après trois défaites consécutives aux mains de son rival madrilène en compétition européenne. Il a subi des défaites crève-coeurs lors des finales de 2014 et 2016, et il a également été éliminé en quarts de finale en 2015.

C'est la solide défense de l'équipe de Simeone qui a aidé l'Atletico à se hisser à ces niveaux, et cet avantage s'est poursuivi cette saison. L'équipe possède le meilleur dossier de la ligue espagnole, ayant alloué seulement 25 buts en 35 matchs.

Mais l'entraîneur devra faire fi des blessures si la défense veut contenir les assauts de Cristiano Ronaldo et Karim Benzema.

«Nous trouverons les solutions pour le match de mardi», a déclaré Simeone, essayant de rester positif.

Gimenez a été le dernier joueur en lice à tomber au combat, se blessant à un muscle de la jambe gauche lors de la victoire en championnat espagnol à Las Palmas au cours du week-end.

Gimenez est un défenseur central mais il évoluait à droite pour remplacer Torres, incommodé par une blessure musculaire à l'arrière de la cuisse. Le substitut immédiat de Torres à droite est Sime Vrsaljko, mais il est aussi à l'écart du jeu en raison d'une blessure au genou gauche et ne doit pas être rétabli à temps pour le match aller, même s'il a repris l'entraînement.

Sans aucun défenseur disponible sur le flanc droit, Simeone pourrait se tourner vers son autre défenseur central, Sefan Savic, pour jouer à cette position. Cela signifierait la titularisation du jeune Lucas Hernandez comme défenseur central pour remplacer Savic, qui a joué comme arrière droit avec l'équipe nationale du Monténégro. Ce scénario briserait le solide duo de Savic et Diego Godin, qui ont commencé la plupart des matchs en défense centrale.

L'entraîneur peut également improviser en ayant recours à un milieu de terrain comme Saul Niguez ou Jorge «Koke» Resurreccion sur le flanc droit, où Madrid devrait orchestrer la plupart de ses attaques avec Ronaldo et Marcelo.

Ronaldo, qui s'est préparé toute la saison pour être au sommet de sa forme en ce moment, a marqué un total de cinq buts en quarts de finale contre le Bayern de Munich. Marcelo, le meneur du Real pour les passes, a marqué le but victorieux de l'équipe contre Valence lors d'un match de la liga, samedi.

La défense de l'Atletico a peiné au début de cette saison lorsque Simeone a tenté différentes expériences pour essayer de donner plus de mordant à son attaque, mais ces changements ont mené à plus de buts accordés et à la perte de points précieux au début du championnat. L'entraîneur a retrouvé le bon équilibre au moment important, son équipe restant invaincue en 11 matchs et n'attribuant que quatre buts à ses 12 derniers matchs toutes compétitions confondues.

L'Atletico est pratiquement écarté de la course au titre de la ligue espagnole. Il se bat avec Séville pour la troisième place, mais son unique objectif est d'éliminer Madrid et d'avoir une nouvelle occasion de s'offrir le titre européen qui a échappé au club jusqu'à présent. L'Atletico a également perdu la finale en 1974, face au Bayern de Munich.




publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer