Le Fire arrache un nul de 2-2 à l'Impact

Bastian Schweinsteiger embrasse le balon après avoir marqué... (Photo Chris Sweda, AP/Chicago Tribune)

Agrandir

Bastian Schweinsteiger embrasse le balon après avoir marqué en première demie de la rencontre.

Photo Chris Sweda, AP/Chicago Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
BRIDGEVIEW, Ill.

Luis Solignac a ramené l'Impact sur terre trois minutes après que Ballou Jean-Yves Tabla eut envoyé les siens au septième ciel et le Fire de Chicago a arraché un verdict nul de 2-2 à la formation montréalaise, samedi.

Alors que les équipes évoluaient à 10 contre 10, Tabla croyait avoir joué les héros tout juste avant le début des arrêts de jeu, quand la défensive du Fire n'avait pas exercé de pression sur lui et qu'il avait pu décocher une frappe parfaitement cadrée.

Cependant, Solignac a répliqué trois minutes plus tard, avec lui aussi une frappe parfaite après un bon contrôle de la poitrine.

«Il y a du positif à soutirer de ce match nul, a insisté l'entraîneur-chef de l'Impact, Mauro Biello. Nous sommes venus de l'arrière, nous avons pris l'avance et je crois que nous étions la meilleure équipe. Il nous manquait quelques joueurs et nous avons montré beaucoup de caractère, mais il y a encore des points à corriger.»

Matteo Mancosu a aussi touché la cible pour l'Impact (0-1-3), qui est toujours à la recherche d'une première victoire cette saison.

L'ex-international allemand Bastian Schweinsteiger a été l'autre buteur du Fire (1-1-2) à sa première sortie avec sa nouvelle équipe.

L'Impact était privé d'Ignacio Piatti (hanche) et Laurent Ciman (genou), tous deux blessés, tandis qu'Adrian Arregui et Daniel Lovitz ont été préférés à Patrice Bernier et Ambroise Oyongo dans la formation partante. Au lendemain de son 18e anniversaire de naissance, Tabla a obtenu un premier départ en MLS en relève à Piatti dans le couloir gauche, alors que Hassoun Camara a remplacé Ciman en défense centrale.

«Ballou était un peu nerveux en début de match, mais il s'est bien repris, a analysé Biello. Quand il va être encore plus en confiance, on verra toutes ses qualités. Adrian a fait ce qu'on lui a demandé sur le terrain et Daniel aussi a bien fait. Je suis content pour les joueurs qui ont eu leur chance parce qu'ils ont bien joué.»

Le Bleu-blanc-noir sera de retour en action vendredi prochain, quand il rendra visite au Galaxy de Los Angeles.

Le calme avant la tempête

La formation montréalaise a été la première à frapper à la porte, dès la cinquième minute de jeu. Hernan Bernardello a rejoint Mancosu dans la surface de réparation, mais la déviation de la tête de l'Italien a raté la cible.

Schweinsteiger n'a pas perdu de temps pour réjouir les partisans du Fire, ouvrant finalement la marque à la 17e minute. Le Fire a joué court sur un corner et le ballon est revenu à David Accam, qui a centré le ballon. Schweinsteiger a synchronisé parfaitement sa course pour déjouer la couverture montréalaise et il a marqué de la tête.

L'Impact est passé bien près de répliquer dès la 18e minute. Chris Duvall a rejoint Mancosu dans la surface des locaux et l'Italien s'est défait de son couvreur à l'aide d'une belle feinte. Mancosu a visé le côté éloigné, mais le ballon n'est pas revenu vers l'objectif.

La troisième fois a été la bonne pour Mancosu, alors que l'attaquant a finalement nivelé le pointage à la 61e minute. Posté sur l'aile droite, Duvall y est allé d'un long centre vers le coeur de la surface du Fire. Le ballon est passé tout juste par-dessus la tête du défenseur Jonathan Campbell et Mancosu a profité de l'espace derrière son rival pour dévier avec précision le ballon dans le but.

La porte s'est ouverte pour l'Impact à la 71e minute quand le milieu de terrain du Fire Juninho a été envoyé aux douches après avoir écopé un deuxième carton jaune, mais les forces ont été rééquilibrées à la 80e minute quand le défenseur Victor Cabrera a été expulsé pour avoir fauché Solignac en échappée.

Le jeu s'est animé par la suite et les deux équipes ont connu un moment de grâce avant la fin. Le résultat sera toutefois un peu plus amer dans le camp montréalais.




publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer