Les causes de Patrice Bernier

Le capitaine de l'Impact sera au coeur de... (PHOTO ROBERT SKINNER, LA PRESSE)

Agrandir

Le capitaine de l'Impact sera au coeur de l'événement «Patrice Bernier et ses amis» samedi.

PHOTO ROBERT SKINNER, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Même pour une bonne cause, Patrice Bernier ne s'éloigne pas trop du stade Saputo. Le capitaine de l'Impact sera au coeur de l'événement «Patrice Bernier et ses amis», samedi dès midi, au centre Pierre-Charbonneau. Les profits de ce match de futsal (du soccer en salle), pour lequel il a convié des membres de la colonie artistique, médiatique ou sportive, seront remis à la Maison d'Haïti.

Fondé en 1972, l'organisme vise «la promotion, l'intégration, l'amélioration des conditions de vie des Québécois d'origine haïtienne et des personnes immigrantes». Par exemple, la Maison d'Haïti organise différentes séances d'information, de l'aide aux devoirs, des camps saisonniers ou des cours d'alphabétisation/francisation.

«Ils ont ouvert un nouveau centre il n'y a pas longtemps. C'est sûr qu'ils ont des subventions, mais il y a un certain montant qu'ils doivent couvrir eux-mêmes, explique le joueur de l'Impact. Le match est l'occasion de récolter des fonds, puis d'aider la Maison d'Haïti pour qu'ils continuent à offrir les services à leur plein potentiel.»

Ce n'est pas la première fois que Bernier s'associe à la Maison d'Haïti. Il avait notamment donné un atelier de soccer lors de l'inauguration des nouveaux locaux, en octobre dernier. Au sein de la communauté haïtienne, le numéro 8 de l'Impact est un modèle de réussite par ses actions, sur le terrain comme en dehors.

«Il y a beaucoup de jeunes qui cherchent un modèle, quelqu'un à regarder qui a réussi. En venant du monde du sport, ça facilite la visibilité et c'est quelque chose auquel les jeunes peuvent s'identifier et s'attacher», explique le milieu de terrain. 

«J'essaie de m'impliquer le plus souvent possible, que ce soit à travers des conférences, des petits matchs de gala ou des événements. C'est l'occasion d'échanger avec les jeunes pour qu'ils voient qu'on est tous passés par de l'adversité, mais qu'il faut persévérer pour y arriver.»

Depuis son retour au Québec, à la fin de l'année 2011, Bernier a tissé de forts liens avec la communauté. Il agit à titre de porte-parole pour la Fondation de l'Office municipal d'habitation de Montréal (OMHM), qui encourage les jeunes des HLM à persévérer dans leurs études. En plus de son implication dans le programme scolaire «Jusqu'au bout avec l'Impact», il est ambassadeur auprès d'Opération Enfant Soleil depuis 2016. Pour expliquer son engagement social et le choix de ses causes, Bernier met de l'avant la tradition familiale.

«Ça commence surtout avec mon père. Il a fait beaucoup et a toujours été impliqué dans la communauté haïtienne. Encore maintenant, il est impliqué dans différents organismes. Je l'ai vu faire ça et, depuis que je suis revenu au Québec, j'ai compris que j'étais dans une position où je pouvais faire une différence. J'ai réalisé que je ne suis pas qu'un joueur de soccer. Je peux passer le message que l'on peut traverser les obstacles et continuer à aller de l'avant.

«C'est bien, quand les jeunes te disent qu'ils veulent être comme toi. Ce ne sont pas tous les enfants qui ont la même opportunité. Alors, c'est positif si je peux être là pour faciliter le chemin en partageant mon expérience ou en les aidant à avoir une bourse, comme avec l'OMHM. Les jeunes ont tous de grands rêves, comme moi j'en ai eu.»

Une personnalité publique

Bernier disputera bientôt sa sixième saison avec le bleu-blanc-noir. S'il était déjà bien reconnu auprès de la communauté du soccer durant son long séjour en Europe, il a maintenant acquis une place de choix auprès du grand public.

«C'est une responsabilité que j'assume bien et j'en suis content. C'est une belle marque de reconnaissance. En même temps, ça me permet de rester humble parce que je réalise que mes faits et gestes peuvent affecter ceux qui nous regardent. Personne n'est parfait, mais j'essaie de faire le mieux possible et d'en donner le plus possible pendant que je suis activement populaire.»




publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer