Arsenal et Liverpool au sommet du classement

Le gardien de Middlesbrough, Victor Valdes, plonge à... (Photo John Sibley, REUTERS)

Agrandir

Le gardien de Middlesbrough, Victor Valdes, plonge à sa gauche pour bloquer un tir d'Alexis Sanchez.

Photo John Sibley, REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
LONDRES

Arsenal est en tête de la Premier League mais a raté l'occasion de prendre le large avec un match nul contre Middlesbrough (0-0) samedi, lors de la 9e journée, laissant Liverpool le rejoindre en haut du classement.

Liverpool peut même regretter de ne s'être imposé « que » 2-1 contre West Bromwich: les Gunners d'Arsène Wenger ne doivent leur première place qu'à une meilleure différence de buts.

Avec leurs 20 points, les deux équipes ont une petite longueur d'avance sur Tottenham, auteur d'un nul à Bournemouth (0-0), et surtout sur Manchester City, qui accueille Southampton dimanche.

Liverpool si près de la tête

Liverpool aurait pu s'endormir à la tête de la Premier League samedi soir. Mais les « Reds », qui se sont imposés sans trembler contre les « Baggies » (2-1), montent seulement à la 2e place.

Il leur fallait deux buts d'écart pour passer devant les Londoniens, ils les ont eus de la 35e à la 81e minute.

Sadio Mané (20) puis Philippe Coutinho (35) avaient mis les Reds sur de bons rails, mais en deuxième période, les hommes de Jürgen Klopp ont gaspillé un nombre incalculable d'occasions.

Et puis Gareth McAuley a réduit le score (81) et enterré la première place des Reds.

Arsenal coince

Les Londoniens ont tout tenté ou presque contre « Boro » mais, maladroits devant le but et se heurtant à un excellent Victor Valdes, ils ont dû se contenter du nul. Un point sauvé par un grand Petr Cech, lui aussi parfait sur les contre-attaques de Middlesbrough.

Dès le début du match, les hommes d'Arsène Wenger ont mis la pression sur les buts de l'Espagnol. Mais les joueurs du nord de l'Angleterre réagissaient et mettaient eux aussi en danger Cech grâce à la vitesse d'Adama Traoré.

Sur coup franc, Gastón Ramirez la jouait fine dans l'angle fermé, mais sa frappe enroulée du gauche ne trouvait que le montant (20), ou sa tête se heurtait au réflexe du Tchèque (33).

De l'autre côté du terrain, Alexis Sanchez s'illustrait lui aussi mais Valdes sauvait tout (23, 49, 54). Malgré les tentatives, les « Gunners » restaient muets, laissant un Emirates Stadium frustré.

Tottenham n'y arrive plus

Malmenés par Bournemouth, les « Spurs » ont manqué l'occasion de prendre la tête de la Premier League.

Après un début de saison canon, Tottenham cale depuis la trêve internationale. Après le nul de West Bromwich (1-1) puis celui obtenu de justesse mardi en Ligue des champions à Leverkusen (0-0), les hommes de Mauricio Pochettino n'y arrivent plus...

À Bournemouth, les Londoniens ont manqué d'imagination. Ils ont aussi été perturbés par l'intensité des « Cherries », à l'image de Moussa Sissoko, coupable d'un coup de coude au visage d'Harry Arter (79).

Leicester, West Ham et Stoke se redressent

En s'imposant 3-1 contre Crystal Palace, le champion d'Angleterre Leicester (12e) a bien réagi après la claque reçue contre Chelsea (3-0) le week-end dernier.

De son côté, West Ham (15e) s'éloigne un peu de la zone de relégation après sa deuxième victoire consécutive 1-0, cette fois contre Sunderland, grâce à un but de Winston Reid dans le temps additionnel (90+4).

Stoke (16e) aussi enchaîne et respire à nouveau grâce à deux buts de Xherdan Shaqiri contre Hull (2-0).

Dimanche mancunien

C'est le grand retour de José Mourinho à Chelsea. Licencié par les « Blues » en décembre 2015, après avoir obtenu le titre en mai, le « Special One » a refusé la polémique, expliquant cette semaine ne retenir « que les bons moments ».

Reste que Manchester United doit absolument gagner, sous peine de décrocher au classement, après deux matches nuls, contre Stoke (1-1) puis Liverpool (0-0).

Enfin, pour City, il est temps de se reprendre ! Après 10 victoires consécutives, les « Citizens » ont aligné mardi un quatrième match de suite sans succès, en perdant lourdement à Barcelone (4-0) en C1. Pep Guardiola est désormais sur le gril après des choix tactiques incompris.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer