L'Impact s'incline et continue à s'enliser

La troupe de Mauro Biello est restée coincée... (PHOTO Archives La Presse)

Agrandir

La troupe de Mauro Biello est restée coincée avec une seule victoire à ses huit derniers matchs (1-5-2).

PHOTO Archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
HARRISON, N.J.

Daniel Royer a touché la cible en deuxième demie et les Red Bulls de New York se sont assurés de ne pas laisser l'Impact de Montréal prendre son envol, en l'emportant 1-0, samedi.

L'Impact (9-10-11) espérait profiter de son passage au Red Bull Arena pour mettre fin à sa mauvaise séquence. La troupe de Mauro Biello est restée coincée avec une seule victoire à ses huit derniers matchs (1-5-2) et demeure en position précaire au cinquième rang de l'Association de l'Est.

>>> Le sommaire du match

La formation montréalaise n'a jamais gagné en sept passages (0-7-0) au Red Bull Arena en MLS.

«Nous avons bien suivi le plan de match avec un bloc plus bas, a mentionné Biello. Mais nous avons donné un but et nous n'avons pas compté.»

Royer a inscrit son premier but de la saison pour les Red Bulls (13-9-9), qui ont confirmé leur place en séries éliminatoires et qui ont rejoint le Toronto FC et le New York City FC au sommet dans l'Est avec 48 points. Le gardien Luis Robles a rarement été testé et a réussi trois arrêts.

L'offensive montréalaise a généré seulement huit buts à ses 10 derniers matchs. L'Impact n'a pas inscrit plus d'un but dans une rencontre depuis une victoire de 5-1 contre l'Union de Philadelphie, le 23 juillet dernier.

«Si nous voulons gagner, nous devons compter des buts, a rappelé Biello. Présentement, nous avons de la difficulté au niveau de la finition. Oui, nous voulons stabiliser notre jeu en défensive, mais il faut aussi trouver le fond du filet.»

L'Impact accueillera les Earthquakes de San Jose, mercredi, au stade Saputo. Le milieu de terrain Hernan Bernardello sera absent, lui qui purgera une suspension d'un match pour accumulation de cartons jaunes.

Domination rouge

Les visiteurs ont été les premiers à cogner à la porte à la septième minute. Marco Donadel a rejoint Ignacio Piatti sur une longue remise derrière la défensive des Red Bulls. Les hésitations de Piatti ont fait chuter le défenseur Aurélien Collin devant lui, mais la frappe de l'Argentin est passée à la droite du filet.

Le reste de la première demie a été l'affaire des Red Bulls et du gardien de l'Impact Evan Bush, qui a réalisé cinq arrêts de ses six arrêts avant la mi-temps.

Bush a réussi son arrêt le plus spectaculaire à la 30e minute, quand il a plongé sur sa gauche pour repousser une tête de Dax McCarty après un corner new-yorkais.

Le gardien montréalais a aussi été solide à la 41e minute sur une tête de Royer, après que le centre de Chris Duvall eut passé par-dessus le défenseur Hassoun Camara.

Les Red Bulls ont continué à s'imposer au retour de la pause et leurs efforts ont été récompensés à la 60e minute. Duvall a profité de beaucoup de temps et d'espace sur le flanc droit. Son centre a abouti sur la tête de Royer, qui n'a pas bousillé pareille occasion une deuxième fois.

McCarty croyait avoir doublé l'avance des locaux à la 67e minute, mais l'arbitre a appelé une faute contre son coéquipier Damien Perrinelle.

Bush a gardé l'Impact dans le coup en déviant tout juste hors de danger un tir à bout portant d'Alex Muyl à la 75e minute.

L'Impact n'a jamais été en mesure de défier Robles par la suite. Le Bleu-blanc-noir a décoché aucun tir au but en deuxième demie.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer