Manuel Neuer nommé capitaine de l'équipe d'Allemagne

Le gardien de l'équipe d'Allemagne, Manuel Neuer.... (Photo Valery Hache, AFP)

Agrandir

Le gardien de l'équipe d'Allemagne, Manuel Neuer.

Photo Valery Hache, AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Christophe Beaudufe
Agence France-Presse
Berlin

Manuel Neuer, gardien hors-norme nommé lundi capitaine de l'équipe d'Allemagne, va désormais porter la responsabilité d'emmener les siens sur la route d'un nouveau sacre mondial, en 2018 en Russie.

«C'est une personnalité incroyable, sur et hors du terrain», dit de lui le sélectionneur Joachim Löw. «Ces dernières années, il a dominé le poste de gardien de but comme personne avant lui.»

Discret, d'apparence froide, celui qui a plusieurs fois été désigné «meilleur gardien du monde» connaît aussi sa valeur.

«Je suis un joueur majeur de l'équipe depuis plusieurs années. J'essaie de guider les jeunes joueurs, sur le terrain, mais aussi en dehors», avait-il paisiblement expliqué durant l'Euro 2016, sans la moindre trace de forfanterie.

À 30 ans, Neuer succède à Bastian Schweinsteiger, qui avait lui-même repris le brassard lorsque le capitaine des champions du monde Philipp Lahm a mis un terme à sa carrière internationale en 2014.

Les noms de Thomas Müller et Jérôme Boateng (Bayern), ainsi que Sami Khedira (Juve) avaient également été avancés pour le capitanat.

Mais le portier du Bayern (qui n'est pas capitaine dans son club) avait un coup d'avance. Il a en effet déjà été capitaine de la Mannschaft pendant la plus grande partie de l'Euro 2016, comme intérimaire, puisque Schweinsteiger, blessé, n'a quasiment pas joué avant le quart de finale.

Contre l'Italie (1-1, 6 t.a.b. à 5), Schweinsteiger est finalement entré en jeu à la 16e minute, pour remplacer Khedira. Neuer s'est empressé de lui remettre le brassard. «Je voulais lui montrer clairement que nous sommes tous derrière lui», dit-il alors. Un geste de classe et... de futur capitaine.

Pièce maîtresse de l'équipe de Joachim Löw, il a pris une nouvelle dimension dans le vestiaire depuis le titre mondial au Brésil en 2014, qui lui avait valu de terminer troisième du Ballon d'Or la même année, derrière Messi et Ronaldo.

«Les demi-matchs du Bayern»

Joueur puissant (1,93 m), vif sur sa ligne, imbattable dans les airs, excellent au pied, son seul point faible pourrait être son envie de trop jouer, qui le pousse parfois à des sorties pour le moins aventureuses hors de sa surface.

«Mon ambition a toujours été d'être aussi parfait que possible. Je ne l'ai jamais caché», dit Neuer. «C'est comme ça que je travaille tous les jours à l'entraînement, je veux toujours m'améliorer.»

Avec 71 sélections et une campagne mondiale devant lui, Neuer n'est pas près de raccrocher les crampons, d'autant que la concurrence (Bernd Leno, Marc-André ter Stegen, Kevin Trapp) ne le menace guère pour l'instant.

L'entraîneur des gardiens de la Mannschaft, Andreas Köpke, lui a prédit une grande longévité s'il reste épargné par les blessures graves, comme cela a été le cas jusqu'ici. «Au Bayern, il n'a pas tant de travail que ça, ça compte presque comme des demi-matches», a-t-il plaisanté.

Il est vrai qu'à Munich, protégé par une des meilleures défenses du monde (dont ses compères de la sélection Boateng et Hummels), Neuer est peu sollicité. Quatre fois champion d'Allemagne consécutivement (série en cours), il n'a encaissé la saison dernière que 17 buts en 34 matchs de Bundesliga.

Il a aussi battu durant l'Euro le record historique du plus grand nombre de matches d'un gardien de la Mannschaft sans encaisser de buts, en ayant gardé sa cage inviolée durant cinq rencontres consécutives, après la victoire 3-0 contre la Slovaquie en phase de groupe.

Hors du terrain, le jeune homme sait profiter de la vie et de sa célébrité. En 2011, il avait remporté 500 000 euros pour une oeuvre de charité au jeu Voulez-vous gagner des millions?, et a doublé une voix dans un film d'animation de Walt Disney en 2013.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer