Chelsea garde le rythme, Arsenal le trouve

Victor Moses a marqué le troisième but de Chelsea.... (PHOTO EDDIE KEOGH, REUTERS)

Agrandir

Victor Moses a marqué le troisième but de Chelsea.

PHOTO EDDIE KEOGH, REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
LONDRES

Chelsea accentue la pression sur les deux clubs de Manchester en continuant un sans-faute impressionnant contre Burnley (3-0), tandis que le vice-champion Arsenal remonte en prenant enfin ses marques contre Watford (3-1), samedi lors de la troisième journée de Premier League.

En attendant le match de City dimanche contre West Ham, les Blues se retrouvent en effet tout en haut du championnat avec neuf points à égalité avec Manchester United.

Arsenal n'en est pas encore là avec ses quatre unités et sa septième place, mais sa belle victoire permet à Arsène Wenger d'envisager un futur plus calme après sa défaite contre Liverpool en ouverture (4-3).

Dans la même veine, le champion sortant Leicester, accroché par les Gunners il y a une semaine (0-0), s'est également repris. Avec le même total de points, les hommes de Claudio Ranieri sont neuvièmes.

Ce sont pourtant ceux d'Antonio Conte qui ont fait la meilleure impression, avec leur premier blanchissage à domicile en 14 matchs et une série minuscule de deux victoires d'affilée à Stamford Bridge... qu'ils n'avaient pas été capables de réaliser l'an passé.

Eden Hazard (9), Willian (41) et Victor Moses (89) ont mis ainsi sur les Clarets une pression impossible à juguler.

Sanchez porte Arsenal

Toujours à Londres, les Gunners ont commencé aussi fort, mais ils n'ont pas su tenir le même rythme et se sont fait peur après la réduction du score de Roberto Pereyra (57) pour les Hornets.

Avant cela, ils menaient quand même 3-0 à la pause grâce à Santi Cazorla (9), Alexis Sanchez (41) et Mesut Özil (45+1). Déchaîné, Sanchez est même impliqué sur les trois buts...

Jamie Vardy est l'autre buteur du jour à s'être réveillé (32), pour le plus grand bonheur de Leicester. Quant à Riyad Mahrez, qui a raté un penalty (56), il reste à quai. Le but de Wes Morgan (52) permet néanmoins que celui de Leroy Fer (80) pour les Swans soit sans conséquence.

Comme Arsenal, Leicester, dont le gardien Kasper Schmeichel est sorti blessé (57), n'a toutefois pas semblé très serein en fin de match.

Également en difficulté en début de saison, Tottenham et Liverpool ont livré une rencontre savoureuse en début d'après-midi, mais sans vainqueur pour la troisième fois d'affilée (1-1).

Ce qui les empêche de décoller puisque les Spurs sont seulement sixièmes avec cinq points, un de plus que les Reds, dixièmes.

Ce n'est pas faute d'avoir essayé, mais finalement Mauricio Pochettino et Jürgen Klopp peuvent nourrir des regrets.

L'équipe de l'Allemand aurait ainsi mérité de mener plus largement que 1-0 à la mi-temps grâce à un penalty obtenu par Roberto Firmino et converti par James Milner (43).

Celle de l'Argentin a mieux fini après l'égalisation de Danny Rose (72), mais n'a pas su profiter de ce regain d'espoir pour forcer son destin.

Tottenham achève donc le mois d'août avec une invincibilité préservée, mais, avec une seule victoire étriquée au compteur, il n'a pas de quoi fanfaronner avant de retrouver Monaco en Ligue des champions.

De son côté, Liverpool entretient son image d'équipe mystérieuse et décidément dangereuse à l'extérieur après sa victoire à l'Emirates Stadium. Mais avec un peu plus de maîtrise, les joueurs de Klopp, qui a maintenu Daniel Sturridge sur le banc, seraient revenus de Londres avec un deuxième succès.

Marcus Rashford... (PHOTO LEE SMITH, REUTERS) - image 2.0

Agrandir

Marcus Rashford

PHOTO LEE SMITH, REUTERS

Rashford arrache la victoire pour ManU

LONDRES - Manchester United poursuit dans la douleur son sans-faute grâce à un but de Marcus Rashford dans le temps additionnel à Hull (1-0), samedi lors de troisième journée de Premier League.

Les Red Devils de José Mourinho, qui reviennent à hauteur de Chelsea avec neuf points, ont dominé de bout en bout mais énormément souffert pour ouvrir la défense de vaillants Tigers, jusqu'au jaillissement désespéré du jeune buteur qui éclipse Ibrahimovic après les trois buts en deux matchs du Suédois.

Vue la physionomie du match, le résultat est pourtant aussi mérité pour les Mancuniens qu'il sera difficile à digérer pour Hull, l'équipe de l'intérimaire Mike Phelan qui a lutté pied à pied avec ses maigres armes sous le déluge avant de perdre son invincibilité.

MU aurait en effet dû mener plus tôt, grâce à des efforts de Zlatan Ibrahimovi, Paul Pogba ou Wayne Rooney, et parfois collectifs mais désordonnés.

Les visiteurs, qui ont également buté sur une défense solide, ayant un sens du sacrifice intelligent, n'ont pas non plus eu des tonnes d'occasions malgré une possession de balle impressionnante.

Dans un jour faste, ils auraient peut-être obtenu quand même un penalty après une main de David Meyler (73).

Surtout, ils sont tombés sur un Eldin Jakupovic longtemps en état de grâce dans sa cage avant d'être finalement battu sur une reprise à bout portant du grand espoir mancunien, idéalement servi par Rooney dans un couloir droit qui prenait l'eau depuis plusieurs minutes lors d'une fin de match très délicate pour les Tigers.

Offensivement, le promu a eu également quelques occasions, mais ni Robert Snodgrass sur coup franc, ni Tom Huddlestone qui a vu son tir dévié, n'ont pu cadrer leurs chances.

Ibra, qui s'était habitué à être la vedette, laisse donc la place à un coéquipier, le jour où il pouvait déjà entrer dans l'histoire locale en étant le premier Red Devil depuis 91 ans à marquer lors de ses quatre premières sorties.

Avec ou sans ses buts, l'équipe de « Mou », qui a déjà remporté le Community Shield, continue pourtant de filer à vive allure avant le derby contre City le 10 septembre. Depuis 2011, elle n'avait jamais réussi à remporter ses quatre premiers matchs, un scénario flatteur qui ne s'est même produit que cinq fois dans sa riche histoire.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer