Euro 2016: Laurent Ciman rappelé par la Belgique

Laurent Ciman... (PHOTO BERNARD BRAULT, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

Laurent Ciman

PHOTO BERNARD BRAULT, ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne

Dix jours après avoir mis une croix sur une participation à l'Euro 2016, le défenseur Laurent Ciman a finalement appris dimanche qu'il allait avoir la chance de se tailler un poste avec la formation belge pour le tournoi qui débutera le 10 juin, en France.

Alors qu'il était dans l'autobus de l'Impact en direction de l'aéroport d'Orlando dimanche matin, au lendemain d'une défaite de 2-1, Ciman a reçu un appel d'un représentant de la fédération belge lui demandant de rejoindre l'équipe à Lausanne, en Suisse, pour un camp préparatoire.

La ligne défensive de la Belgique est amochée. On savait déjà que Vincent Kompany ne serait pas de l'Euro, mais quelques autres cas sont douteux et Ciman pourrait obtenir une des 23 places si d'autres joueurs doivent déclarer forfait.

«Je ne peux pas répondre à toutes les questions. J'en saurai plus lundi ou mardi après avoir parlé avec l'entraîneur, a raconté Ciman, à son arrivée à l'aéroport de Montréal, dimanche. On verra l'état des choses là-bas.

«Je vais travailler en Suisse pour faire mon trou.»

La nouvelle survient au moment où l'Impact vit un profond creux de vague, n'ayant pas signé de victoire à ses six dernières sorties (0-2-4). La troupe de Mauro Biello devra donc remonter à la surface en l'absence de son général à la défense.

«Je n'ai pas de message (pour mes coéquipiers). Ils savent ce qu'ils ont à faire, a déclaré Ciman. Victor (Cabrera) va revenir au jeu, (Kyle) Fisher est un bon jeune et Wandrille (Lefèvre) va se retrouver à ma place. Mais je n'ai pas de souci pour l'équipe.

«L'équipe nationale passe avant tout, a-t-il aussi noté. C'est une grande fierté pour moi de représenter mon pays, mais aussi pour l'Impact et tous les Québécois qui sont derrière moi.»

Avec cette nomination, Ciman, joueur défensif par excellence de la MLS la saison dernière, a d'une certaine manière rabroué ses détracteurs en Belgique, qui soutiennent qu'il a pris la mauvaise décision en venant jouer en MLS.

«En Belgique, on ne connaît pas assez la MLS, on n'en parle pas assez, a expliqué Ciman. Pour moi, (la MLS) est plus forte que le championnat belge.

«On dit qu'en venant ici, je me suis éloigné de l'équipe nationale. Tout le monde a le droit de s'exprimer et a le droit à son avis, mais il faut venir voir la MLS avant de la juger.»

Ciman s'entraînera avec les «Diables Rouges» en vue d'un match amical qui sera présenté le samedi 28 mai contre l'équipe nationale de la Suisse. La Belgique doit aussi affronter la Finlande, le 1er juin, et la Norvège, le 5 juin, en préparation à l'Euro.

Sur la scène internationale, Ciman a disputé neuf matchs avec l'équipe nationale de la Belgique, dont ses débuts officiels, le 19 mai 2010 contre la Bulgarie. Régulièrement choisi pour représenter son pays, il était de l'effectif de la sélection belge lors de la Coupe du monde de la FIFA de 2014, au Brésil.

Ciman a aussi pris part à des matchs de qualification pour l'Euro de 2012.

La Belgique évolue au sein du Groupe E de l'Euro qui inclut aussi l'Italie, la Suède et la République d'Irlande.

Le premier match des Belges à l'Euro se tiendra le lundi 13 juin contre l'Italie. La phase de groupe prend fin le 22 juin et la ronde éliminatoire s'amorcera le 25 juin. La grande finale sera présentée le dimanche 10 juillet.

Ciman devrait au moins rater le match de l'Impact du 28 mai contre le Galaxy de Los Angeles. L'Impact disputera ensuite une série aller-retour contre le Toronto FC, dans le cadre du Championnat canadien, les 1er et 8 juin, puis un match de saison régulière face au Crew, à Columbus, le 18 juin.

Et selon le rendement des «Diables Rouges» à l'Euro, Ciman pourrait rater trois autres rencontres de l'Impact, le 25 juin (Sporting KC), le 2 juillet (Nouvelle-Angleterre) et le 9 juillet (Real Salt Lake).

Sur la scène internationale, Ciman a disputé neuf matchs avec l'équipe nationale de la Belgique, dont ses débuts officiels, le 19 mai 2010 contre la Bulgarie. Régulièrement choisi pour représenter son pays, il était de l'effectif de la sélection belge lors de la Coupe du monde de la FIFA de 2014, au Brésil.

Ciman a aussi pris part à des matchs de qualification pour l'Euro de 2012.

La Belgique évolue au sein du Groupe E de l'Euro qui inclut aussi l'Italie, la Suède et la République d'Irlande.

Le premier match des Belges à l'Euro se tiendra le lundi 13 juin contre l'Italie. La phase de groupe prend fin le 22 juin et la ronde éliminatoire s'amorcera le 25 juin. La grande finale sera présentée le dimanche 10 juillet.

Il est donc assuré que Ciman ratera les matchs de l'Impact du 28 mai contre le Galaxy de Los Angeles, la série aller-retour contre le Toronto FC, dans le cadre du Championnat canadien, les 1er et 8 juin, ainsi que la rencontre du 18 juin face au Crew, à Columbus.

Et selon le rendement des « Diables Rouges » à l'Euro, Ciman pourrait rater trois autres rencontres de l'Impact, le 25 juin (Sporting KC), le 2 juillet (Nouvelle-Angleterre) et le 9 juillet (Real Salt Lake).

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer