Karl Ouimette a évité le pire

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les images de Karl W. Ouimette violemment frappé dans le dos par un adversaire, samedi soir, ont rapidement fait le tour de la planète. Elles ont cependant eu un retentissement bien particulier dans le vestiaire de l'Impact, où le défenseur québécois conserve de bonnes relations. Plusieurs Montréalais ont immédiatement communiqué avec le membre des Red Bulls de New York, prêté à l'équipe USL.

«Je lui ai envoyé un texto après l'incident, a indiqué Maxim Tissot en entrevue avec La Presse, hier après-midi. Je pense qu'il était à l'hôpital, mais il était correct. Il avait encore un peu de douleur, mais il était capable de marcher. [...] Je lui ai demandé s'il s'était passé quelque chose avec son adversaire ou s'il lui avait dit quelque chose avant. Karl m'a répondu qu'il ne lui avait rien dit. Le connaissant, je pense qu'il y a eu une chaude bataille avec l'attaquant pendant tout le match.»

L'agression dont a été victime le Québécois s'est produite dans les toutes dernières minutes du match entre les Red Bulls II et les Riverhounds de Pittsburgh. Ouimette, qui venait d'être expulsé, quittait le terrain lorsque Romeo Parkes, également exclu, l'a volontairement et durement frappé dans le dos. Le Terrebonnien est longuement resté au sol avant d'être évacué sur une civière, puis conduit à l'hôpital. Il y a subi différents examens qui n'ont pas révélé de fracture. Un peu plus tard dans la soirée, le bus de l'équipe a rebroussé chemin pour le récupérer tandis qu'il portait encore sa chemise et son bracelet d'hôpital.

L'entraîneur des Red Bulls, Jesse Marsch, a finalement révélé que son joueur souffrait d'une contusion et qu'il allait subir un examen d'imagerie par résonance magnétique (IRM). 

«Ç'a été quelque chose d'horrible à regarder. Immédiatement, nous avons tous été très inquiets. Il y a eu énormément d'échanges entre nous et le personnel de l'équipe de la USL pour déterminer sa situation», a précisé l'ex-entraîneur montréalais, qui a rapidement contacté la famille du joueur. 

«[Son dos] est encore douloureux, mais on espère que ce ne soit rien de sérieux ni [une blessure] à long terme. Nous sommes de tout coeur avec lui, nous sommes très heureux qu'il se porte bien.»

Ouimette, qui était présent au terrain d'entraînement des Red Bulls hier, n'a pas rencontré les médias new-yorkais. Son retour au jeu dépendra des résultats de l'IRM.

Congédié et suspendu

À la fin du match de samedi, Parkes a présenté ses excuses à son adversaire dans une série de gazouillis sur son compte Twitter. Cela n'a toutefois pas pesé lourd dans la balance puisque les Riverhounds ont résilié, dimanche, le contrat de l'international jamaïcain. La ligue a conclu sa propre enquête, hier, en le suspendant pour le reste de la saison, ainsi que pour les séries. Il a également écopé d'une amende. 

«Je suis sûr qu'il regrette son geste, car c'est le genre de chose qui va définir sa carrière. C'est dommage, mais il faut prendre exemple sur ça et montrer que ça n'a pas sa place au soccer, a estimé Tissot. Dans un match, tu peux être frustré, mais tu dois contrôler tes émotions. Il ne l'a pas fait et je ne pense pas qu'il y ait une équipe qui va le reprendre après ce geste-là.»

Âgé de 25 ans, Parkes disputait sa première saison en USL après un crochet par le championnat salvadorien. Sondé après l'entraînement, Mauro Biello ne se souvenait pas d'avoir été témoin d'un tel incident, entre adversaires. «C'est incroyable de voir quelque chose comme ça, mais heureusement, j'ai entendu que Karl était correct. Je n'ai jamais vu ça [dans ma carrière]. C'est peut-être quelque chose qui arrivait dans les années 70, quand il y avait des fous dans le foot.»

______________________________________

Heureux du point, déçu du contenu

À tête reposée, les joueurs de l'Impact n'ont pas changé d'analyse sur leur match nul de 4-4 à Columbus, samedi. La satisfaction d'avoir comblé un retard de trois buts se mêle toujours à la déception causée par une performance défensive bien en deçà des attentes.

«C'est une belle remontée, mais elle ne doit pas arriver. C'était un match difficile et on dirait que, dernièrement, on attend que l'adversaire marque avant de réagir, a résumé Maxim Tissot. Quand ça devient difficile, on a tendance à s'éloigner de nos principes. On balance en avant et on ne construit pas de l'arrière comme on le faisait en début d'année.»

La défense montréalaise a encaissé neuf buts lors de ses quatre derniers matchs. Du renfort pourrait cependant arriver dès le match de samedi, contre l'Union de Philadelphie, puisque Hassoun Camara a repris l'entraînement, hier. «Il a réussi le test Biodex, vendredi, et, cette semaine, il va réintégrer l'entraînement à 100%. [Hier], il en a fait un peu et [aujourd'hui], il en fera un peu plus, a prévu Mauro Biello. Il est rétabli de sa blessure et il sera peut-être une option pour nous, samedi, si tout se passe bien. On verra comment il réagira à la séance [d'aujourd'hui] qui sera un peu plus lourde.»

Le défenseur Donny Toia a aussi fait une brève apparition sur le terrain de la caserne Letourneux. Lui aussi passera divers tests, à la fin de la semaine, avec l'espoir de reprendre l'entraînement la semaine prochaine.

______________________________________

Oduro l'altruiste

Le retour de Didier Drogba aurait pu reléguer Dominic Oduro sur le banc à grappiller quelques minutes, en fin de match. Mais, tandis que ses concurrents du couloir droit sont blessés ou trop inconstants, le numéro 7 a récemment enchaîné les bonnes performances. Malgré ses deux buts dans le temps additionnel, à New York, puis à Columbus, Oduro reste généreux. «Je suis dans cette ligue depuis de nombreuses années, je ne pense pas être sous-estimé. Je dois accorder du mérite à mes coéquipiers parce que sans cette longue remise en touche et la déviation de Didier [Drogba], le ballon ne serait jamais venu à moi [samedi]. Ce but était un effort collectif.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer