L'Impact arrache un match nul de 4-4 au Crew

Les lacunes défensives de l'Impact ont permis au... (Photo AP)

Agrandir

Les lacunes défensives de l'Impact ont permis au Crew de mener par 4-1, avant que les buteurs montréalais ne sonnent la charge.

Photo AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Columbus

On ne peut pas reprocher à l'édition 2016 de l'Impact de manquer de caractère, alors que les hommes de Mauro Biello ont comblé un retard de trois buts, samedi, pour arracher un verdict nul de 4-4 au Crew de Columbus.

Dominic Oduro a été le héros en nivelant le pointage dans les arrêts de jeu, à la suite d'une longue remise en touche d'Ambroise Oyongo. Didier Drogba a dévié le ballon de la tête à l'aveuglette vers le coeur de la surface de réparation des locaux et Oduro l'a envoyé dans le filet.

Oduro avait joué le même tour au New York City FC il y a 10 jours, quand il avait créé l'égalité dans les arrêts de jeu pour permettre à l'Impact de quitter New York après un nul de 1-1.

«Nous devons corriger certaines choses, mais ce retour de l'arrière pourrait être un point tournant, a indiqué le gardien de l'Impact Evan Bush. Nous devons voir les choses de manière positive. Nous perdions par trois buts sur la route, mais nous avons réduit l'écart et marqué à nouveau, et nous nous sommes mis à y croire. Après avoir fait 4-3, je savais que nous irions chercher un résultat.»

Les lacunes en défensive de l'Impact ont permis à Kei Kamara et Federico Higuain d'aider le Crew (2-4-3) à prendre les devants 4-1 grâce à deux buts chacun.

Ignacio Piatti, avec un doublé, et Drogba ont amorcé la remontée de l'Impact (4-3-3), qui est tout de même demeuré sans victoire à ses quatre dernières sorties (0-1-3).

«C'était un match bizarre, mais nous avons fait preuve de beaucoup de caractère après avoir tiré de l'arrière 4-1 sur la route, a déclaré Biello. Nous partons d'ici avec un excellent point. Mais défensivement, nous devons corriger certaines choses et nous devons améliorer notre animation offensive. Je suis heureux que nous ayons montré que nous pouvions marquer n'importe quand.»

Drogba était de la formation partante pour une quatrième fois de suite. Sa présence était incertaine puisqu'il s'était blessé à la jambe gauche à l'entraînement mercredi.

L'Impact sera de retour au stade Saputo samedi prochain, quand il accueillera l'Union de Philadelphie.

Festin offensif

La troupe Biello n'a certainement pas connu le début de match espéré, alors que le Crew a ouvert la marque dès la 16e minute. Justin Meram a profité de beaucoup d'espace sur le flanc gauche et son centre est passé par-dessus la tête du défenseur de l'Impact Laurent Ciman pour aboutir sur celle de Kamara, puis dans le filet.

L'Impact a toutefois trouvé le moyen de répliquer dès la 26e minute. Drogba a récupéré un ballon au haut de la surface de réparation des locaux et il l'a rapidement envoyé à Piatti. L'Argentin a pivoté pour se débarrasser du défenseur Harrison Afful et il a enrobé une frappe parfaite du côté éloigné.

Alors que l'Impact pensait retraiter au vestiaire dans une impasse de 1-1, le Crew a sorti un lapin de son chapeau au début des arrêts de jeu. Un long ballon de Michael Parkhurst a rebondi derrière le défenseur Victor Cabrera et Kamara a profité d'une sortie hasardeuse de Bush pour pousser le ballon dans une cage abandonnée.

Si la première demie avait été assez ouverte, les spectateurs présents au Mapfre Stadium n'avaient encore rien vu.

Le Crew a cru couper les jambes de l'Impact grâce à deux buts de Higuain aux 48e et 53e minutes, le premier après un dégagement de Ciman qui a rebondi sur son coéquipier Patrice Bernier pour revenir au pied de Higuain, et le deuxième sur un penalty après une faute de Marco Donadel.

Cependant, l'Impact y est allé à son tour de frappes éclairs.

Drogba a d'abord réduit l'écart à 4-2 sur un penalty à la 57e minute, à la suite d'une faute de Meram contre Piatti. Ce dernier a ensuite profité d'un centre d'Oduro pour marquer son deuxième but du match à la 58e minute.

Après quelques efforts sans conclusion satisfaisante, l'Impact a vu Oduro jouer les héros pendant la troisième des quatre minutes annoncées d'arrêts de jeu.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer