• Accueil > 
  • Sports > 
  • Soccer 
  • > Corruption: la FIFA suspend à vie deux ex-responsables 

Corruption: la FIFA suspend à vie deux ex-responsables

Le Chilien Sergio Jadue et le Colombien Luis... (Photos AFP)

Agrandir

Le Chilien Sergio Jadue et le Colombien Luis Bedoya.

Photos AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Genève

La Fédération internationale de football (FIFA) a suspendu à vie vendredi deux anciens hauts responsables sud-américains ayant plaidé coupable de corruption devant la justice américaine qui enquête sur un vaste scandale frappant l'instance mondiale.

La commission d'éthique de la Fédération internationale a écarté «à vie de toute activité liée au football» le Chilien Sergio Jadue et le Colombien Luis Bedoya, tous deux anciens hauts responsables de la FIFA et vice-présidents de la Confédération sud-américaine (CONMEBOL), a annoncé la FIFA dans un communiqué.

La justice interne de la Fédération internationale a ouvert son enquête sur Jadue et Bedoya le 4 décembre après qu'ils eurent reconnu devant un tribunal de New York des faits de racket et de fraude électronique.

Les deux hommes «ont demandé et reçu des pots de vin de la part de sociétés de marketing sportif en lien avec l'attribution de droits marketing» pour les grands tournois de football en Amérique du sud, accuse la FIFA dans son communiqué.

Quinze personnes ont plaidé coupable et accepté de coopérer avec la justice américaine dans l'espoir d'une réduction de peine dans le scandale de la FIFA. La justice accuse 40 personnes, dirigeants ou directeurs marketing, d'avoir versé ou reçu des dizaines de millions de dollars dans le plus grand scandale de corruption de l'histoire de l'institution.

En plaidant coupable, Jadue, ancien président d'un petit club chilien devenu grand ponte du foot mondial, a accepté de collaborer avec les enquêteurs américains et a été extradé vers les États-Unis à la fin de 2015.

Bedoya est un ancien marchand de vêtements qui aurait acheté une dizaine de luxueuses propriétés immobilières au cours des neuf années qu'il a passées à la tête de la Fédération colombienne. En plaidant coupable devant la justice américaine, il s'est engagé à renoncer aux actifs qu'il détient dans une banque suisse.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer