L'Olympique de Marseille limoge son entraîneur

L'entraîneur espagnol de l'Olympique de Marseille, Michel.... (Photo Valery Hache, AFP)

Agrandir

L'entraîneur espagnol de l'Olympique de Marseille, Michel.

Photo Valery Hache, AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Marseille

Michel a été démis de ses fonctions d'entraîneur à Marseille et sera remplacé jusqu'à la fin de la saison par Franck Passi, jusqu'ici entraîneur adjoint, secondé par Basile Boli, nouveau «coordinateur sportif», a annoncé le club, en pleine crise, à six points de la zone de relégation.

Le club précise dans un court communiqué mardi «avoir suspendu avec effet immédiat» le technicien espagnol «convoqué à un entretien préalable», lui reprochant son «comportement», «notamment durant ces trois dernières semaines».

«Jusqu'à la fin de saison, Franck Passi, adjoint de l'entraîneur, encadrera l'équipe et sera secondé dans sa mission par Basile Boli, nommé coordinateur sportif», ajoute le club.

L'ex-star de l'OM, buteur en finale de Ligue des champions en 1993 et ambassadeur du club jusqu'à présent, avait critiqué les choix de Michel au cours des derniers jours. L'entraîneur espagnol avait pris les rênes de l'OM après la démission surprise de Marcelo Bielsa au soir de la première journée de la saison.

L'OM se déplace mercredi à Sochaux (D2) en demi-finale de Coupe de France, l'un des derniers espoirs pour sauver une saison catastrophique.

À la Commanderie mardi matin, une quinzaine de journalistes attendaient sous le soleil devant l'entrée du centre d'entraînement. La séance devait être ouverte aux médias mais elle sa déroulera finalement à huis clos, «compte tenu des circonstances», a-t-on précisé dans l'entourage du club.

Défait 2-1 à Monaco dimanche, Marseille, 15e du classement, n'a plus gagné en Ligue 1 depuis deux mois et demi, et n'a toujours pas sauvé sa place dans l'élite - le club compte 6 points d'avance seulement sur le premier relégable à 4 journées de la fin du championnat.

Officiellement en vente depuis mercredi dernier, l'OM n'est pas très attirant pour l'instant, dévalué par les luttes intestines et la chute au classement.

Avant l'annonce du départ prochain de Michel, le triumvirat président-propriétaire-entraîneur était apparu ces derniers jours bien déchiré: le président Vincent Labrune n'avait pas réussi dans un premier temps à obtenir la tête de l'entraîneur espagnol, et avait appris par un communiqué de la propriétaire Margarita Luis-Dreyfus la vente du club.

Selon L'Équipe, l'homme d'affaires marseillais Xavier Giocanti pourrait remplacer prochainement Vincent Labrune à la présidence du club.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer