Portugal-Belgique: un match chargé en émotions

Les joueurs de l'équipe nationale de soccer belge... (Photo Nico Vereecken, AFP)

Agrandir

Les joueurs de l'équipe nationale de soccer belge à l'entraînement en prévision de leur match amical contre le Portugal qui aura lieu mardi.

Photo Nico Vereecken, AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Olivier Devos, Benoît Noël
Agence France-Presse
Lisbonne

Une semaine après les attentats qui ont frappé la capitale belge, les Diables Rouges joueront très certainement le coeur lourd mardi face au Portugal, un match amical finalement déplacé de Bruxelles à Leiria, où le public et les joueurs se recueilleront en hommage aux victimes.

La tragédie, qui a fait au moins 35 morts et 340 blessés, selon un dernier bilan, sera dans toutes les têtes, éclipsant l'enjeu sportif, celui de la préparation à l'Euro. La rencontre sera précédée d'une minute de silence, avant le début du match à 19h45 locales (14h45 heure du Québec).

À plus de 1600 kilomètres des lieux du drame, ce «match à risque élevé» se déroulera sous haute surveillance, a prévenu la police portugaise. Les contrôles d'accès au stade de Leiria, qui peut accueillir environ 23 000 spectateurs, seront renforcés.

Vendredi, à l'occasion du match Portugal-Bulgarie (perdu 1-0 par les Lusitaniens), la mairie de Leiria avait illuminé aux couleurs de la Belgique le château qui surplombe le stade. La municipalité a promis «un nouvel hommage» mardi, sans donner plus de précisions. Le président portugais, Marcelo Rebelo de Sousa, sera dans les tribunes.

Au lendemain des attaques, la Ville de Bruxelles avait demandé l'annulation du match, affirmant n'être pas en mesure d'affecter de nombreux policiers à la sécurisation du stade. La Fédération portugaise avait immédiatement proposé d'accueillir la rencontre.

«Sentiment patriotique»

Les Diables Rouges ont pris leurs quartiers à Leiria dimanche soir après un hommage aux victimes à l'aéroport de Bruxelles-Zavantem où a eu lieu l'un des attentats. Ils logeaient à quelques centaines de mètres de là et ont été, forcément, choqués par les événements.

Certains plus que d'autres, à l'image de Moussa Dembélé, musulman pratiquant: «C'est une énorme déception aussi, voire même davantage, pour un musulman», a-t-il expliqué devant la presse.

«Ces terroristes ne peuvent pas se prétendre musulmans et déshonorer notre religion. Il lui font un tort immense, d'autant que les gens et même les médias ne présentent pas toujours l'islam sous un bon jour. Les jihadistes sont nos ennemis, et ils nous tuent d'ailleurs aussi.»

Pendant la semaine, le sélectionneur Marc Wilmots a demandé à ses joueurs s'ils souhaitaient disputer le match. «Si un seul d'entre eux s'y était opposé, nous aurions renoncé. Mais ils ont tous émis la volonté de jouer», a-t-il dit, ajoutant ressentir «un très fort sentiment patriotique».

La Belgique est première au classement Fifa et elle n'a perdu aucun match en cinq rencontres. Mais ses rangs sont dégarnis: le capitaine, le défenseur Vincent Kompany, sera absent pour blessure, à l'instar des milieux de terrain Eden Hazard et Kevin de Bruyne ou encore de l'attaquant Christian Benteke.

Ronaldo «réserve ses buts»

«Il y a six blessés et d'autres joueurs ne sont qu'à 50%. Cela suppose des adaptations. Mais je vais débuter avec la meilleure équipe possible», a affirmé le sélectionneur.

«Nous n'apprendrons peut-être pas beaucoup de cette rencontre, mais ce sera un duel très intéressant et pour certains joueurs ce sera l'occasion de se montrer. Ceux qui jouent peu avec leur club auront l'occasion de trouver du rythme», a-t-il ajouté.

De son côté, le Portugal (septième au classement de la FIFA) aura à coeur d'effacer la défaite surprise de vendredi soir contre la Bulgarie. Le gardien Stoyanov, infranchissable, avait même résisté à un pénalty de Ronaldo.

Le sélectionneur Fernando Santos a balayé les critiques sur son joueur vedette: «Ronaldo est une référence partout où il joue. Il marque entre 40 et 60 buts par saison. Je crois qu'il réserve ses buts pour le Championnat d'Europe».

Les Portugais, qui visent un parcours sans faute à l'Euro pour oublier leur élimination traumatisante au Brésil, dès le premier tour, au Mondial 2014, vont devoir être à la hauteur de leurs ambitions.

La Seleçao pourra compter sur un public acquis à sa cause: faute de temps, la Fédération portugaise a étendu la validité des billets du Portugal-Bulgarie de vendredi à la rencontre de mardi. 1000 nouveaux billets ont cependant été mis à la vente lundi matin.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer