Le PSG confronté à une crise interne

Pendant une conversation vidéo avec des partisans du... (Photo Lionel Bonaventure, AFP)

Agrandir

Pendant une conversation vidéo avec des partisans du Paris Saint-Germain sur un site de réseautage social, le défenseur Serge Aurier s'en est pris à son entraîneur Laurent Blanc et a insulté Zlatan Ibrahimovic ainsi que Angel Di Maria.

Photo Lionel Bonaventure, AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Samuel Pétrequin
Associated Press
Paris

En dépit de sa saison quasi-parfaite sur le terrain, le Paris Saint-Germain est confronté à une importante crise interne à l'aube de l'un de ses plus gros matchs de la campagne.

Le club qui domine le classement de la Ligue 1 française devrait déborder de confiance alors qu'il se prépare à accueillir Chelsea au Parc des Princes pour le match aller des huitièmes de finale de la Ligue des champions de l'UEFA mardi. Le PSG est invaincu à ses 44 derniers matchs en ligue domestique, et ses joueurs clés - Javier Pastore et Marco Verratti - se sont remis de leurs blessures.

Cependant, une ambiance empoisonnée a enveloppé le vestiaire de l'équipe ce week-end après que le défenseur Serge Aurier ait été suspendu pour avoir insulté l'entraîneur-chef Laurent Blanc et certains de ses coéquipiers dans une vidéo mise en ligne sur internet.

Pendant une conversation vidéo avec des partisans du club sur un site de réseautage social, Aurier s'en est pris à Blanc et a insulté Zlatan Ibrahimovic ainsi que Angel Di Maria.

Aurier s'est excusé, mais pourrait très bientôt devoir changer d'adresse.

Blanc a refusé lundi de dire si Aurier pourrait réintégrer l'équipe.

«Ce gars-là, ce jeune homme-là, je lui ai promis il y a deux ans de le rapatrier à Paris, et tout ce que j'ai reçu comme remerciements en retour c'est ce qui s'est produit hier (dimanche), a déclaré Blanc en conférence de presse. Ça fait pitié.

«Il s'est lui-même pénalisé, et c'est aussi dommageable pour le club, parce que ça entache son image.»

Blanc a ajouté que cet incident aurait pu se produire dans n'importe quel autre club.

«Je ne crois pas qu'un club soit immunisé contre ce genre de choses, particulièrement avec les médias sociaux, a-t-il poursuivi. Ça devient de plus en plus difficile de tout contrôler, particulièrement du point de vue des communications.»

Cette vidéo a déplu aux propriétaires qataris du club parisien, et son président, Nasser Al-Khelaifi, a indiqué qu'il ne permettrait à personne de nuire à l'image du PSG.

Aurier était jusqu'ici un joueur clé pour Blanc, et il est considéré comme l'un des meilleurs défenseurs latéraux en Europe. Mais ce n'est pas la première fois qu'il se retrouve dans le pétrin. Il avait été suspendu pendant trois matchs l'an dernier pour avoir insulté un arbitre de la Ligue des champions sur les médias sociaux.

Contre Chelsea, il devrait être remplacé par Marquinhos ou Gergory Van der Wiel. Ibrahimovic et Di Maria devraient être à leurs portes en attaque, tandis que Lucas Moura et Edinson Cavani lutteront pour le poste de partant sur le flanc gauche.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer