La presse espagnole doute de la solution Zidane

Zinedine Zidane... (Photo Juan Medina, Reuters)

Agrandir

Zinedine Zidane

Photo Juan Medina, Reuters

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
MADRID

La presse espagnole a exprimé ses doutes, mardi, au lendemain de la nomination de Zinedine Zidane comme entraîneur du Real Madrid, soulignant son manque d'expérience et la «fuite en avant» du club de Florentino Perez qui «broie» entraîneur sur entraîneur.

Les deux ZZ de Zinédine Zidane inspirent au quotidien Marca son titre - «la soluZZion» - juste sous le visage du champion à la Une. Mais le journal sportif le plus lu d'Espagne juge que le recrutement de cette «légende du football» est un pari «risqué», du fait de l'expérience «limitée et controversée» de Zizou comme coach.

Le président Florentino Pérez incarne à lui seul le Real Madrid, selon le journal, qui le juge responsable d'une «brillante gestion économique et une trajectoire sportive calamiteuse».

Si la majeure partie de la presse s'accorde à dire qu'il fallait renvoyer l'Espagnol Rafael Benítez au bout de seulement sept mois, le choix du Français Zidane pour le remplacer apparaît comme la grande inconnue.

«Le patch Zidane», titre en Une le journal Mundo deportivo, qui surnomme Florentino Perez le «broyeur d'entraîneurs».

«Florentino s'accroche au mythe Zidane», juge le quotidien généraliste El Pais, qui conclut son article en disant que l'inexpérience de Zidane pour ce type de responsabilité ne permet «pas de savoir avec certitude s'il est l'entraîneur adéquat».

«Le problème avec les entraîneurs est le même qu'avec les melons: tant que tu ne l'as pas ouvert, tu ne sais pas s'il est sucré ou immangeable», s'amuse José Vicente Hernáez, dans Marca.

«Florentino récupère son galactique pour pacifier Madrid», annonce le quotidien généraliste El Mundo à la Une, tout en présentant Zidane comme «un étendard historique dépourvu d'expérience de haut niveau sur le banc» des coachs.

Comme d'autres journaux, le journal sportif catalan Sport se montre très sévère envers le président du Real Madrid qui «s'est lancé dans une fuite en avant qui le conduit vers le précipice».

Zidane pourrait cependant être «le Guardiola de Florentino», écrit Sport, rappelant que l'ex-footballeur Pep Guardiola n'avait entraîné que la réserve avant de coacher le FC Barcelone et de remporter tous les titres possibles pendant sa première année comme coach.

La presse souligne cependant les bonnes relations de Zidane avec l'équipe quand il était l'assistant de Carlo Ancelotti et AS vante son style de «football offensif».

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer