Les clubs de la MLS pourront dépenser plus d'argent

Didier Drogba, de l'Impact de Montréal, et Sebastian... (Photo Olivier Jean, archives La Presse)

Agrandir

Didier Drogba, de l'Impact de Montréal, et Sebastian Giovinco, du Toronto FC.

Photo Olivier Jean, archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
New York

La Major League Soccer (MLS) permettra à ses clubs de dépenser 37 millions US de plus en salaires au cours des deux prochaines saisons, un effort déployé afin d'augmenter le niveau de talent du circuit.

La ligue avait annoncé en juillet dernier que chaque équipe pourrait dépenser 500 000 $ sur cinq ans pour des joueurs, une mesure baptisée «allocation monétaire ciblée» (Targeted Allocation Money). La MLS avait alors précisé que ce montant pourrait être utilisé pour l'embauche de nouveaux joueurs ou pour la prolongation d'une entente déjà existante avec un joueur touchant plus que le maximum appliqué à la masse salariale, mais pas autant qu'un joueur désigné.

Le circuit Garber a indiqué mercredi que chaque équipe pourra dépenser 800 000 $ de plus que prévu en 2017 et 2018, mais que cette somme doit être utilisée pendant la période de transferts. Le salaire maximum appliqué à la masse salariale pour l'an prochain est de 457 500 $, excluant les joueurs désignés.

La MLS a aussi permis aux équipes de dépenser 125 000 $ de plus sur des joueurs développés localement.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer