• Accueil > 
  • Sports > 
  • Soccer 
  • > Scandale de chantage: Karim Benzema souhaite être à l'Euro 

Scandale de chantage: Karim Benzema souhaite être à l'Euro

Karim Benzema (à droite) a été mis en... (Photo Philippe Huguen, archives AFP)

Agrandir

Karim Benzema (à droite) a été mis en examen pour complicité de chantage présumé visant son coéquipier Mathieu Valbuena (à gauche).

Photo Philippe Huguen, archives AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Samuel Petrequin
Associated Press
Paris

Prenant la parole publiquement pour la première fois depuis qu'il est embourbé dans un scandale de chantage, Karim Benzema a déclaré vouloir de nouveau jouer pour la France à l'Euro 2016, en compagnie de son coéquipier Mathieu Valbuena.

Benzema, l'un des joueurs-clés de la France, a été mis en examen pour complicité de chantage présumé visant Valbuena.

L'enquête, documentée par des preuves d'écoute électronique, a commencé quand Valbuena a entrepris une action en justice après avoir été contacté par un homme qui prétend posséder une vidéo oseé dans laquelle apparaît Valbuena.

Dans cette affaire qui pourrait traîner pendant des mois, l'implication de Benzema n'a pas encore été entièrement établie. Mais les enquêteurs qui l'ont inculpé en octobre croient qu'il a été approché par un ami d'enfance pour agir comme intermédiaire et convaincre Valbuena de traiter directement avec les maîtres chanteurs.

«J'espère que tout se terminera bien, que tout le monde sera OK» (...) et que nous retournerons tous à l'équipe de France pour gagner l'Euro», a déclaré Benzema dans une entrevue accordée à TF1 devant être diffusée plus tard mercredi.

Le premier ministre français, Manuel Valls, s'était joint au concert de critiques de Benzema, mardi, affirmant que l'attaquant du Real Madrid «n'a pas sa place» au sein de l'équipe de France, quelques jours après que Valbuena eût affirmé se sentir trahi par son coéquipier.

«Je ne joue pas pour les caméras, ce n'est pas un jeu, a insisté Benzema dans un extrait publié par TF1. Je suis ici pour être sincère.»

Benzema nie avoir commis un acte répréhensible, mais comme il a été placé sous supervision judiciaire, cela signifie qu'il ne peut entrer en contact avec Valbuena pendant l'enquête. Si elle se poursuit jusqu'au début de l'Euro, le 10 juin, le sélectionneur Didier Deschamps ne pourra donc pas faire appel aux deux joueurs en même temps.

Pendant ce temps, l'avocat de Benzema, Alain Jakubowicz, a déclaré qu'il compte entamer une poursuite pour bris de confidentialité à la suite de la publication par Le Monde d'extraits du premier interrogatoire de l'attaquant par le juge d'instruction.

«C'est absolument inacceptable. Cette affaire est sans dessus, dessous, a-t-il dit à la radio RTL. Mathieu Valbuena, qui est une victime et un honnête homme, a été influencé dans ses déclarations. Comment aurait-il pu en être autrement?»

Benzema dit n'avoir voulu «qu'aider» Valbuena en lui laissant savoir à propos de la vidéo et en le mettant en contact avec son «meilleur ami» Zenati, qui aurait joué un rôle central dans cette affaire. Il a aussi déclaré au juge d'instruction qu'il croyait que Zenati allait intervenir gratuitement en faveur de Valbuena et qu'il s'assurerait que la vidéo serait détruite.

«J'ai connu du succès dans la vie et je m'occupe (de Zenati) parce que c'est mon ami d'enfance, a dit Benzema. C'est pourquoi je ne comprends pas cette histoire de chantage et d'argent.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer