Joseph Blatter hospitalisé

Le président démissionaire de la FIFA, Joseph Blatter, est... (Photo Ennio Leanza, archives AP)

Agrandir

Le président démissionaire de la FIFA, Joseph Blatter, est hospitalisé en Suisse en raison d'ennuis de santé qui sont attribuables «au stress», a indiqué son porte-parole.

Photo Ennio Leanza, archives AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Genève

Joseph Blatter, hospitalisé depuis plusieurs jours, se trouvait toujours mercredi à l'hôpital, a indiqué à l'AFP son porte-parole qui a précisé que le président démissionnaire de la FIFA, âgé de 79 ans et suspendu de ses fonctions, devrait quitter l'hôpital lundi prochain.

Le porte-parole, Klaus Stöhlker, avait expliqué en fin de semaine dernière que les ennuis de santé de Sepp Blatter étaient dus «au stress» qu'il subit depuis plusieurs semaines.

M. Blatter «est en ce moment à l'hôpital, il se prépare à le quitter lundi et sera à nouveau actif mardi», a-t-il précisé mercredi.

«Sepp va mieux, beaucoup mieux! Nous sommes tous soulagés», a indiqué à l'AFP une autre source proche de M. Blatter, précisant que le Valaisan n'avait jamais quitté l'hôpital depuis son admission et qu'il restait «sous observation».

Vendredi dernier, son porte-parole avait indiqué que «le président Blatter était sous évaluation médicale». Il confirmait une information de la radio suisse selon laquelle Blatter avait été victime d'un «incident médical» le week-end précédent qui lui avait valu d'être mis sous observation médicale pendant une dizaine de jours.

Sepp Blatter, 79 ans, qui avait annoncé début juin sa démission tout en restant en poste jusqu'à un prochain congrès électif, est sous le coup d'une procédure pénale ouverte fin septembre à son encontre par la justice suisse, qui le soupçonne de «gestion déloyale», et ce alors que la FIFA est plongée dans une tourmente judiciaire sans précédent.

Il est ainsi reproché à Blatter d'avoir «signé un contrat défavorable» à la FIFA avec l'Union caribéenne de soccer, et son ancien patron, le sulfureux Jack Warner.

Le Suisse aurait vendu très en-dessous des prix du marché les droits de télédiffusion des Mondiaux de 2010 et 2014.

La justice suisse s'interroge également sur le versement à Michel Platini de 2 millions de francs suisses (environ 2,7 millions $ CAN) en 2011, pour une mission officiellement effectuée par l'actuel président de l'UEFA entre 1999 et 2002. Blatter tout comme Platini ont été pour cette raison suspendus le 8 octobre par la commission d'éthique de la FIFA pour 90 jours.

Son porte-parole a ajouté que le président suspendu avait «retrouvé sa bonne humeur» et avait l'intention de continuer à «se battre contre (la décision) de la commission d'éthique».

Sepp Blatter entend présider le 26 février le congrès extraordinaire de la FIFA à Zurich au cours duquel son successeur doit être élu. Sept candidats sont en lice, dont Michel Platini, qui ne peut cependant pas actuellement mener campagne en raison de sa suspension.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer