• Accueil > 
  • Sports > 
  • Soccer 
  • > Un doublé de Neymar permet au Barça de mettre la pression sur le Real 

Un doublé de Neymar permet au Barça de mettre la pression sur le Real

Luis Suarez et Neymar... (PHOTO ALBERT GEA, REUTERS)

Agrandir

Luis Suarez et Neymar

PHOTO ALBERT GEA, REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
MADRID

Le duo Neymar-Luis Suarez a une nouvelle fois brillé et permis à Barcelone, toujours orphelin de Lionel Messi, de l'emporter 3-0 dimanche face à Villarreal pour prendre provisoirement les commandes de la Liga, en attendant la rencontre Real Madrid-Séville.

Face à une solide formation de Villarreal, les Catalans ont dû attendre l'heure de jeu et l'ouverture du score de leur Brésilien Neymar pour faire pencher la rencontre en leur faveur.

Après le but inscrit sur penalty par son compère d'attaque Luis Suarez dix minutes plus tard, le prodige brésilien s'est offert en fin de match le doublé, grâce à un exploit dont il est l'un des très rares sur la planète football à avoir le secret.

Coup du sombrero orienté sur un défenseur, suivi d'une reprise de volée limpide, le tout en se retournant à une vitesse folle, et l'affaire est pliée pour le Barça qui prend trois points d'avance en tête du Championnat d'Espagne, mettant sous pression son rival madrilène.

Mais en cas de victoire, le Real Madrid reformera de nouveau le duo de leaders avec le Barça, ce qui donnera davantage encore de piment au premier «Clasico» de la saison, le 28 novembre au stade Santiago Bernabeu.

En l'absence de Messi, toujours blessé au genou, le Barça peut s'appuyer sur son duo de choc Neymar-Suarez qui a marqué l'intégralité des 17 derniers buts du club catalan. Le voilà Neymar avec onze buts, soit deux de plus que Suarez, au classement des buteurs.

«Depuis la blessure de Leo, la seule chose qui nous préoccupe est sa guérison. Mais il n'y a aucun doute possible que nous serions encore meilleurs avec lui», a réagi l'entraîneur Luis Enrique, ébloui par la performance de Neymar.

«Il fait partie de ces joueurs uniques, spéciaux, comme Ronaldinho. Je peux mettre en valeur ses buts, son jeu d'attaque, mais aussi sa course pour défendre, sa solidarité avec le reste de l'équipe», a souligné Enrique.

Villarreal a tout tenté pour museler le duo sud-américain, se montrant même à son avantage en première période avec deux occasions franches de Soldado (36e) et Castillejo (45e).

Mais en dépit de multiples arrêts du jeune portier français Alphonse Areola, les visiteurs ont finalement plié face au pressing du milieu barcelonais et la précision clinique de Neymar (60e).

Taclé irrégulièrement dans la surface, Munir provoque un penalty que se charge de transformer un Luis Suarez, imperturbable, pour son 13e but de la saison toutes compétitions confondues.

En fin de match, Neymar a réservé au public du Camp Nou l'un de ses tours préférés pour clore le score à 3-0.

Dans l'après-midi, l'Athletic Bilbao a enregistré sa cinquième victoire de rang toutes compétitions confondues face à l'Espanyol Barcelone (2-1), et s'installe au 8e rang.

Samedi, Valence a fait payer à Celta Vigo sa défaite en Ligue des champions sur le terrain de La Gantoise (1-0), en écrasant le 3e de Liga 5 à 1 grâce à deux doublés signés Alcacer et Parejo et un but de Mustafi.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer